Partagez | 
 

 enjoy your trip and have fun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: enjoy your trip and have fun   Lun 15 Sep - 10:54



(outfit)A l'heure où le monde se bouscule, je repasse ma vie à l'envers. J'en ai fait des rêves, des calculs. J'ai jamais voulu vraiment me laisser faire…Si Yoon chantonnait doucement par dessus la voix du chanteur, les yeux fermés pour éviter tout désagrément en se lavant les cheveux. L’un des secrets que le jeune homme gardait le plus farouchement et qu’il n’oserait jamais divulguer à qui que ce soit était qu’il préférait par-dessus tout les shampoings pour bébés. Les messages prometteurs  et attractifs comme « ayez les cheveux les plus soyeux », « adieu les pellicules » ou même « domptez vos boucles rebelles » ne lui disaient absolument rien. Tant qu’il ne se retrouvait pas avec des yeux qui le picotaient, Si Yoon était un homme heureux. Alors oui, il utilisait un shampoing pour bébé et qu’est-ce qu’il aimerait avoir un enfant le plus rapidement possible pour pouvoir expliquer facilement la présence de ce genre de produit dans sa salle de bain. Cependant, une mère porteuse n’était pas ce qu’il y’avait de plus facile à trouver…et ce n’était pas en déambulant dans les rayons du Mall où il bossait qu’il risquait de la trouver. Penser à adopter ? La paperasse et tout le boulot que cela demandait de nos jours finirait par le dégouter des enfants avant même qu’il n’en vienne à voir le bout. Il n’y avait pas grand-chose à faire…si ce n’était attendre, encore et encore. Peut-être que Na Yoon pourrait accepter de lui donner son premier enfant, il s’était toujours sacrifier pour elle alors sa petite sœur lui devait au moins ça…Hum…non ! Si Yoon n’était pas désespéré au point d’en devenir con non plus. Plus que ça, il n’avait aucune envie que sa sœur se trouve un homme. Appelez-le un égoïste, il ne s’en fâchera pas.

Sa petite sœur, les enfants…ce n’était pas ça son plus grand problème du moment. La seule chose qui le concernait en ce moment était de ne pas se laisser faire et d’arriver à supporter ce stupide shampoing. Explication : Ce matin, en voulant se doucher, le brun s’était rendu compte que la bouteille de son  légendaire shampoing pour bébé était aussi vide que la tête d’un participant d’une quelconque téléréalité stupide et vu qu’il n’avait envie de perdre plus de temps, Si Yoon était naturellement entré dans la chambre de sa sœur pour fouiller sa salle de bain à la recherche du shampoing qu’elle devait utiliser. Un truc outrageusement cher qui plus est. Elle paraissait très inoffensive cette bouteille mine de rien, avec cette grosse photo d’un demi avocat enrobé de miel et cette promesse de cheveux doux comme une caresse. Ah ! Qu’on le lapide ! Qu’on l’enterre vivant ! Il avait été tellement naif d’y croire et d’acheter le rêve qu’on lui vendait. Il savait qu’il aurait du prendre sa voiture et descendre à la plus proche supérette pour prendre son habituel shampoing. Mais non, il fallait qu’il soit têtu et que sa sœur soit une masochiste pour supporter une tel torture. Ses yeux le picotaient tellement, ça faisait un mal de chien. Et non, il n’exagérait aucunement…

Éventuellement, Si Yoon arriva à sortir indemne de ce combat qu’était se laver les cheveux – du moins physiquement, moralement il en était traumatisé – et avait fini de se laver le corps, reposant sur une étagère son gel douche saveur café, ça lui avait pris des mois pour le trouver d’ailleurs. Il quitta sa salle de bain, une simple serviette attachée à sa taille. Il avait juste envie de flâner pour le moment. Na Yoon était totalement focalisée par son comeback et ne venait plus souvent le voir, ils s’envoyaient simplement des messages plusieurs fois par jour. Toutefois, elle avait promis de passer ce soir ou demain. Ils allaient avoir un invité après tout qui mettra les pieds sur le sol sud-coréen dans quelques heures. Si Yoon était réellement heureux de revoir son ami, ce genre d’occasion n’était pas monnaie courante après tout. Il alluma sa cafetière et se mit à observer l’eau chauffer tandis qu’une cigarette venait trouver son chemin entre ses lèvres. Ah, c’étaient vraiment des mauvaises habitudes. Dommage, il ne songeait absolument pas à arrêter malgré toutes ses promesses. Na Yoon finira bien par se faire une raison. Le jeune homme but une longue gorgée de son café et il sourit doucement, bien corsé il était un as pour préparer le café. Sa radio continuait de diffuser plusieurs chansons, il se contentait de bouger en rythme la tête voire fredonner quand il connaissait assez bien les paroles. Sa quasi léthargie fut interrompue par l’apparition de Cookie qui se mit à joyeusement aboyer, quémandant sa dose de croquette. Na Yoon avait pris d’elle-même l’initiative de donner ce nom au chien de son grand-frère et il avait fini par s’y faire. Il caressa la tête du canidé, le flattant affectueusement tandis que ce dernier mangeait à sa faim. « Bon garçon. » lui répétait-il doucement, se décalant de temps à autre le temps de prendre une longue bouffée de sa clope. Cela avait été une excellente idée qu’adopter ce chien, l’appartement en devenait moins silencieux et il lui tenait parfaitement compagnie, aussi, Si Yoon pensait-t-il de plus en plus à en prendre un deuxième. Il verra bien…

Il était finalement l’heure d’aller à la rencontre de Yusheng puisque c’était lui l’invité qu’il attendait. Il lui avait proposé de le ramener de l’aéroport et comptait bien tenir sa promesse. Il laissa tomber sa serviette et enfila la tenue qu’il avait préparée avant d’aller se doucher. Une simple chemise et un short, les journées étaient encore assez chaudes après tout. Si Yoon demanda gentiment à son chien de l’attendre patiemment et de bien garder la maison pendant son absence. Une fois qu’il se soit assuré qu’il n’avait pas oublié ni son cellulaire ni son portefeuille, le jeune homme quitta son appartement. Le trajet devrait lui prendre exactement vingt-huit minutes s’il n’y avait pas trop d’embouteillages et aucun imprévu. Il avait souvent ramené Na Yoon quand elle voyageait, et pouvait faire le trajet les yeux fermés.

Si Yoon n’eut malgré tout pas l’audace de conduire les yeux fermés pour vérifier cette théorie-là et préféra rester attentif durant tout le trajet. Il gara sa voiture et ses lèvres s’étirèrent en un sourire amusé alors qu’il en ouvrait le coffre. Il avait apporté une grosse pancarte où les mots « le petit Huang Yusheng ♥ » trônaient fièrement dans des couleurs tape-à-l’œil. Il était certain que son jeune ami allait adorer…et au pire, le brun trouvera bien un moyen de l’amadouer pour qu’il ne se fâche pas. Yusheng était plus petit que lui et cette vérité ne risquait pas de changer malgré toute sa bonne volonté – ou alors, cela s’appelait de la chirurgie…ou des talonnettes dans le cas le moins extrême – Il prit joyeusement sa pancarte et se trouva un petit coin tranquille entre les gens qui attendaient aussi l’arrivée d’un ami ou d’un membre de la famille.

Une dizaine de minutes et il voyait déjà la petite tête de son ami. Son sourire s’agrandit tandis qu’il levait haut la pancarte, l’agitant comme un gamin de façon à ce qu’elle soit visible pour tous et donc logiquement pour le principal concerné. Est-ce qu’il lui faisait honte ?

« Helloooo » dit-il gentiment en lui souriant, sa main venant tapoter doucement l’épaule du garçon. « Tu as fais un bon voyage ? Je vais t’aider pour tes bagages. »
.


_________________

    Only once in your life, I truly believe, you find someone who can completely turn your world around. You tell them things that you’ve never shared with another soul and they absorb everything you say and actually want to hear more. You share hopes for the future, dreams that will never come true, goals that were never achieved and the many disappointments life has thrown at you. ©️endlesslove.
Yeo Si Yoon
avatar

Avatar : bang seong jun
Messages : 131
Rival Since : 20/08/2014
Citoyen
Citoyen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: enjoy your trip and have fun   Mar 21 Oct - 8:06

te - nue
Ton voisin te réveille en secouant légèrement ton épaule. Tu ouvres les yeux, le regard complètement hagard, et quand tu croises le sien tu comprends qu'il l'a fait surtout pour qu'il puisse passer sans t'écraser quand il aura besoin de se lever plus qu'autre chose.

Tu lui souris néanmoins, en guise d'excuse, puis rassembles tes affaires les plus proches te prépares à l'atterrissage. De toute façon, s'il n'avait pas été là pour te réveiller, un membre de l'avion l'aurait fait à sa place, tu te dis, alors que tu poses ta tête contre le dossier de ta chaise et que tu observes l'une des lucarnes d'un œil absent.

Le vol n'a pas été très long, mais tu es quand même toujours engourdi par le sommeil dans lequel tu t'es plongé dès lors que ta tête s'est posée sur le dossier du fauteuil dans lequel tu es installé. Après tout, tu as toujours eu cette habitude de t'endormir n'importe où. Dans le fond de votre van, sur le dossier d'une chaise, sur le canapé de votre loge, appuyé contre l'épaule de quelqu'un d'autre, allongé sur une table, ou bien encore évidemment dans des endroits plus confortables et naturels comme ton propre lit. Tu es connu parmi vos fans, et puis surtout parmi ta longue liste d'amis, pour t'endormir un peu partout et quand tu le souhaites. Les transports, -surtout eux- n'y font pas défaut. Tu as toujours eu ce besoin de récupérer lorsque tu le pouvais, peut-être parce que durant le moment où tu étais présent, tu ne t'absentes pas comme d'autres personnes ont tendance à le faire. Quoiqu'il en soit, dormir a toujours été pour toi comme une seconde vie, et tu n'as jamais éprouvé de réelle difficulté à t'endormir comme les personnes insomniaques. Sans compter la petite période qu'a été le break de l'ASE, qui t'a fait te tourner dans ton lit des heures durant, ou récupérer ce que tu pouvais d'un sommeil agité. Mais c'était différent, et puis, avec le temps, c'est passé aussi brusquement que c'est arrivé, et tu te retrouves une nouvelle fois à t'endormir dès que ta tête touche ton oreiller.
Ce qui est loin d'être mauvais quand on sait à quel point tu as besoin de récupérer, et que bientôt, quand vous recommencerez à préparer encore plus intensément votre retour, tu risques de largement en manquer.

Vous finissez par arriver à destination, et quand on annonce enfin que vous pouvez vous levez, tu t'exécutes, ton sac pendant d'une de tes épaule. Tu inclines légèrement ta tête en direction de ton voisin de vol, afin de lui dire au revoir, et t'engages dans la file de personnes qui s'apprêtent à sortir.

Tu mets enfin pied à terre quelques minutes seulement plus tard, et après avoir récupéré tes bagages -ta valise n'est pas très grande, tu ne restes pas en Corée très longtemps, de toute façon, mais il te fallait au moins des habits de rechange- tu te diriges tranquillement vers le hall. Tu regardes ton portable sur le chemin, vérifiant que tu as bien envoyé l'heure de ton arrivée à la personne qui est censée venir t'accueillir. Ou du moins, c'est ce que cette personne t'a dit.

Tu arrives enfin à destination, dans le hall lumineux de l'aéroport coréen et à la sortie de ta voie. Bien que c'est un petit vol, de nombreuses personnes se bousculent à tes côtés pour se frayer un chemin et enfin voir la lumière du jour. Tu prends ton temps pour avancer cependant : tu n'es pas pressé. Tu penches cependant la tête sur le côté ou plisses tes yeux pour tenter d'apercevoir ton ami dans les personnes qui attendent à la fin de ton trajet. Rien à faire. Pendant quelques minutes tu n'arrives pas à le distinguer de la masse de personnes qui s'évertue à s'éloigner, malgré sa grande taille. Tu en viens même pendant l'espace d'une seconde à douter même qu'il soit venu te chercher.

Tu t'apprêtes à regarder ton portable et à l'appeler, mais tu n'en fais rien car c'est à ce moment là que tu remarques la pancarte et la personne qui l'agite bien haut dans les airs.

Tu lèves un sourcil alors que tu le vois s'agiter comme un gamin qui aurait trouvé une sucette, mais surtout à cause de ce qui est écrit sur cette dite pancarte. Tu fais une moue déconfite, et en quelques secondes tu arrives à son niveau.

« Yaaaaah, hyuuuuuuuung. » ta moue s'accentue alors que tu le regardes en boudant, visiblement. « Pour la énième fois, je ne suis pas petit. »

Il a beau avoir rajouté un cœur au bout de son « le petit huang yusheng ♥ » ça ne change rien à tes affaires ! Ni aux siennes, d'ailleurs. Tu es à peine plus petit que lui d'abord, et tu es suffisamment grand pour dominer du regard tous les membres de ton groupe, et tout particulièrement ton meilleur ami, Wan, qui fait presque la moitié de ta taille.
Tu t'apprêtes à lui faire remarquer mais tu n'en as pas le temps, parce qu'il se met déjà à parler.

« Helloooo. Tu as fais un bon voyage ? Je vais t’aider pour tes bagages. » te dit-il en te tapotant doucement l'épaule.

Tu fais tomber la moue pendant alors que tu te promets de t'emparer de cette maudite pancarte pour la faire disparaître -tu ne sais pas encore où ou comment, mais tu finiras bien par trouver. L'idée même de la casser en deux sur le mot petit paraît alléchante-.

Puis tu relèves les yeux vers ton ami, un grand sourire enfantin aux lèvres, parce que bien qu'il aime bien se moquer de toi sur ta taille, il faut bien s'avouer qu'il t'a manqué. Le grand -trop grand même- frère de ton amie proche, Na Yoon.

« Ca va, j'ai dormi pendant le voyage. » tu finis par lui répondre, un sourire simple graciant toujours tes lèvres. « Puis ce n'était pas long. Et ne t'inquiètes pas pour mes valises, je suis suffisamment grand pour les porter moi même. »

Tu fais passer la bretelle de ton sac sur ta deuxième épaule pour qu'il soit bien fixé sur ton dos puis joue avec la hanse de ta valise, de tes doigts, distraitement alors que tu te remets à observer la personne en face de toi, à savoir, Yoon Si Yoon. Le grand frère de Na Yoon et un ami, à qui tu peux te confier sans problème, notamment parce que... parce qu'il était là pendant la période où tu n'allais pas bien et que la distance et le fait que vous ne vous vous connaissiez pas si bien que cela, t'avais permis de parler plus facilement de ce que tu ressentais.

« Merci d'être venu me chercher. »

Tu le gratifies d'un de tes plus adorables sourires, complètement honnête. Tu lui es vraiment reconnaissant d'avoir pris du temps sur son emploi du temps que tu sais pourtant chargé, pour venir te chercher à l'aéroport et t'accueillir de la sorte. Et puis, tu es content de le voir. Tu ne te souviens même plus de quand est-ce que vous vous êtes vus pour la dernière fois. Trop longtemps, probablement.

« Moins merci pour la pancarte. »

Tu fais une grimace qui finit par se changer en une nouvelle moue boudeuse, fixant en levant les yeux, le plus grand de vous deux (à ton plus grand malheur).

_________________
«The small children in the playground will be sad for a moment, but quickly forget. Busy adults will forget everything with a drink, but why do I have to wait for time to solve it? I have grown tall, but my heart is still a teenager.» ©️
Huang Yusheng
avatar

Avatar : Park Hyungsik
Crédits : Val' ;
Messages : 157
Rival Since : 31/07/2014
Admin - Performer
Admin - Performer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: enjoy your trip and have fun   Jeu 22 Jan - 7:31



(outfit)Si Yoon était de bonne humeur aujourd’hui, c’était un fait. Non pas qu’il soit ronchon habituellement ou du genre à faire la grimace toute la journée sans raison, un peu comme ces gens qu’on pouvait rencontre très souvent dans un métro, le visage vraiment pas très accueillant…Peut-être était-ce justement parce qu’il ne prenait quasiment jamais le métro qu’il n’était pas grognon, mystère…Non, le jeune homme était d’une nature souriante, surtout qu’avec le boulot qu’il avait, il était préférable d’avoir la sympathie des clients qu’autre chose. Seulement, aujourd’hui était un peu plus spécial puisqu’il recevrait la visite d’un ami qu’il n’avait pas le loisir de voir chaque jour, surement parce qu’il habitait dans un tout autre pays que le sien. En tout cas, le coréen ne tenait plus en place depuis que Yusheng l’avait informé qu’il avait quelques jours de libres et qu’il lui était possible de venir, enfin c’était surtout une façon de parler ; il était tout de même assez mature pour ne pas sautiller sur place comme une gamine à qui M. Pokora aurait touché la main et qu’elle n’aurait plus lavé jusqu’à la fin de sa vie, non il avait un peu plus de bon sens…ou non, il habitait seul alors ce n’était pas comme s’il était possible qu’il y ait des témoins de ses faits et gestes et Cookie ne savait toujours pas parler pour rapporter ce que ses yeux auraient pu voir. Alors de ce côté-là, son honneur était sauf. En tout cas, Si Yoon avait rangé tout son appartement en apprenant cette bonne nouvelle, ce qui en soit ne lui avait pas pris beaucoup de temps vu le maniaque qu’il était quotidiennement. Il regarda son portable, ne voulant pas sortir de chez lui trop tôt et poireauter toute la matinée à l’aéroport, Yusheng ne l’aimera pas moins à cause ça non plus. Le chemin jusqu’à l’aéroport se passa sans encombre et fut même assez rapide, le trafic n’était pas très important et le jeune coréen connaissait certains raccourcis qui lui facilitaient un peu la vie. La première fois qu’il avait emmené Na Yoon à l’aéroport, elle n’avait qu’une quinzaine d’années et ils avaient bien du faire le trajet en une bonne heure, heureusement que ce temps là était loin…Quoi que, en y pensant, Si Yoon aurait bien aimé y revenir à cette époque là, parce que sa mère était alors toujours vivante, resplendissante et en bonne santé. Le jeune homme se sentit sourire tristement à la pensée de sa génitrice, ce n’était pas non plus le moment de se rémunérer ce genre de souvenirs autant joyeux que douloureux. Il appuya un peu plus sur l’accélérateur, apercevant déjà de loin la grande construction. Il gara sa voiture, sa grande pancarte à la main. Il l’avait faite lui-même et Yusheng ne pouvait qu’apprécier cette adorable attention, non ? Même s’il savait que le petit message qui y était inscrit ne risquait pas de lui plaire spécialement. Surtout que le chinois était très loin d’être petit, il dépassait même largement la moyenne mais le plus vieux aimait s’amuser des quelques centimètres de plus qu’il avait. L’air à la fois boudeur et énervé qu’aborde la jeune idole à chaque fois qu’il le taquinait à propos de sa taille était ce qu’il y avait de plus adorable, vraiment !

L’avion n’avait toujours pas atterri et c’était tant mieux, Si Yoon n’aurait pas vraiment aimé faire attendre son ami s’il était arrivé avant lui. Il ne se mêla pas aux gens, restant légèrement à l’écart, s’adossant à un pilier. Devant son regard il y’avait un couple qui se souriait, une enfant avec son père qui devait câliner sa mère surement sur le point de partir en voyage…et plusieurs autres petits tableaux de la vie tout aussi différents que leurs protagonistes. Il sortit de ses réflexions en se rendant compte que l’avion qui venait de Chine venait tout juste d’atterrir. Il repéra rapidement Yusheng, ce qui n’était pas un exploit en soi et il aurait pu simple lui faire signe ou directement venir à sa rencontre mais il n’en fit, préférant de loin soulever la pancarte et l’agiter joyeusement, de quoi lui faire bien honte. Il fallait bien qu’elle serve à quelque chose cette pancarte, il n’avait pas passé un bon petit quart d’heure à la faire pour rien tout de même.

Ah là voilà cette petite moue d’enfant tout à fait adorable qu’il affectionnait tant chez Yusheng qu’afficha ce dernier quand il le remarque et surtout sa pancarte, en un rien de temps il était devant lui. « Yaaaaah, hyuuuuuuuung.  Pour la énième fois, je ne suis pas petit. » C’était lui qui disait ça, Si Yoon laissa échapper un rire. Il ne fit pas spécialement attention à sa plainte, se contentant plutôt lui demander s’il avait fait voyage. Bon, le vol en lui-même n’avait pas du durer très longtemps mais c’était une question qu’il était bon de poser. Avec un peu de chance, Yusheng se serait retrouvé à côté d’un gros lourd qui l’aurait énervé durant tout le trajet et le coréen ne se retiendrait pas pour en rire encore.
« Ca va, j'ai dormi pendant le voyage. Puis ce n'était pas long. Et ne t'inquiètes pas pour mes valises, je suis suffisamment grand pour les porter moi même. » Okay, il semblait qu’il avait fait un voyage tout ce qu’il y avait de plus normal, dommage il ne pourrait se moquer d’une quelconque mésaventure qu’il y aurait vécu. Mais d’un autre côté, il était content que le jeune homme ait pu faire un petit somme. Si Yoon n’avait pas à être idol pour savoir à quel point ça devait être épuisant, il pouvait le voir rien qu’avec sa petite-sœur. Surtout quand elle était en pleine promotion d’un album ou tournait une émission. Il préféra ne pas le taquiner encore plus concernant le fait qu’il soit assez grand pour porter lui-même sa valise, il aurait largement le temps de l’embêter plus tard.

« Merci d'être venu me chercher. »  Si Yusheng était très mignon quand il boudait, il l’était encore plus quand il lui lançait ce genre de sourires, il était d’assez bonne foi pour se l’avouer. « Tu n’as pas à me remercier, ce n’est rien ! » lui lança-t-il en venant ébouriffer légèrement les cheveux du plus jeune avant de les lui remettre en ordre. Si Yoon adorait vraiment toucher les cheveux des gens, c’était un tic dont il n’était pas vraiment conscient. Rien qu’avec sa petite sœur, il était toujours là à lui caresser les cheveux et jouer avec. Il avait été d’ailleurs très déçu une fois où elle avait du se les couper assez courts pour le concept d’un album mais heureusement que sa jolie crinière brune était de nouveau là et qu’il pouvait s’amuser à les peigner ou juste y emmêler ses doigts quand l’envie lui en venait.

Le chinois semblait moins content concernant la pancarte et Si Yoon afficha un faux air surpris. « Oh mais pourquoi ? Je pensais que tu allais, au contraire, adorer ma pancarte, je l’ai faite moi-même en plus. » se plaignit-il en venant capter son regard. Honnêtement, il était sacrément content de revoir Yusheng. Il est vrai qu’ils discutaient beaucoup par mails et ils leur arrivaient fréquemment de s’envoyer des messages sur téléphones durant plusieurs heures le soir mais ce n’était absolument pas la même chose que de avoir devant ses yeux le joli minois du plus jeune, en chair et en os. Il se rendait compte que le jeune homme lui avait tout autant manqué que s’il ne lui avait pas parlé depuis leur dernière rencontre, qui remontait quand même à plusieurs mois.

« On y va ? » demanda-t-il finalement au brun, ils n’allaient pas non plus passer la journée à poireauter ici. Si Yoon avait essayé de garer sa voiture le plus près possible, ce qui n’avait pas été une mince affaire vu la quantité de véhicules qui se trouvaient là aussi, mais il ne s’était pas si mal débrouiller finalement. En tout cas, il ne lui restait plus qu’à retrouver l’endroit exact où il l’avait laissé, fallait avouer que le sens de l’orientation et lui ne faisaient pas le meilleur ménage qui soit. Mais moins d’une dizaine de minutes plus tard, il aperçu sa voiture noire et ouvrit le coffre pour aider Yusheng à y mettre sa valise, montant par la suite dans la voiture et attendit que son ami en face de même.

« Na Yoon m’a dit qu’elle essayera de passer à l’appartement ce soir mais elle n’en ait pas totalement sûr. » l’informa-t-il après quelques minutes de routes pour meubler un peu le silence. Le chemin du retour fut tout aussi calme et ils arrivèrent rapidement devant l’immeuble où Si Yoon habitait. Le jeune appela l’ascenseur puisque son appartement se trouvait au tout dernier étage. Avoir un appartement dont la baie lui offrait une vue sur toute la ville avait été une de ses principales conditions et il lui avait fallu pas mal de temps avant de le trouver mais il n’avait jamais regretté son choix. Il tapa le code d’entrée et laissa le garçon entrer le premier. « Fais comme chez toi ! » chantonna-t-il joyeusement, ce n’était pas tous les jours qu’il avait des invités après tout, il n’en était que plus content.

« Tu veux prendre une douche ? Tu as faim ? Tu veux que je te prépare un truc à manger ? » demanda-t-il tout de suite après et rapidement, il n’y avait vraiment pas à dire, il était super heureux. Ca lui plaisait tellement d’avoir quelqu’un à la maison de qui s’occuper, il avait d’ailleurs hâte que Na Yoon revienne habiter chez lui le temps qu’il y’ait plus de filles au dortoir. Bon, il savait qu’il ne devait pas se faire de fausse joie puisqu’il fallait encore qu’elle demande à son manager, mais rien que cette pensée lui faisait plaisir.

« Oh…la chambre d’amis est par là, tu peux y poser tes affaires si tu veux. » lui fit-il remarquer en lui montrant la chambre qui était du côté de celle de sa petite sœur.



_________________

    Only once in your life, I truly believe, you find someone who can completely turn your world around. You tell them things that you’ve never shared with another soul and they absorb everything you say and actually want to hear more. You share hopes for the future, dreams that will never come true, goals that were never achieved and the many disappointments life has thrown at you. ©️endlesslove.
Yeo Si Yoon
avatar

Avatar : bang seong jun
Messages : 131
Rival Since : 20/08/2014
Citoyen
Citoyen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: enjoy your trip and have fun   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

enjoy your trip and have fun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» enjoy your trip and have fun
» Trip à trois!
» [END]Oh a sunny day, why can't I enjoy it![PV James Lornay]
» Very Bad Trip
» [1748] Follow me as I trip the Darkness [Leene]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors v.2 : Rival Survival :: South Korea - Seoul :: Autres lieux-