Partagez | 
 

 Let's begin the caddy race ft. Chang Ming

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Let's begin the caddy race ft. Chang Ming   Mar 16 Sep - 5:26

Aujourd'hui, Chang Ming et toi êtes de corvées de courses. C'est pas vraiment ce que tu préfères, mais c'est toujours mieux que de se taper plus de deux heures de ménage. Certes, vous n'êtes pas du genre bordélique, mais il ne faut pas oublier que ça reste un appart' où vit une bande de cinq gars. C'était pas tous les jours super bien rangé non plus. Donc à choisir, les courses, c'était toujours mieux. Enfin, pas tant que ça. C'était toujours très délicat de faire les courses lorsque les membres avaient tous des goûts assez différents. Toi, tu t'en fiches, tu manges de tout, tu n'es pas difficile. Tu n'as pas d'allergies et tout passe dans ton gosier. Bon okay, quand il fallait manger du poisson, c'était pas trop ça.

Après les répétitions, il avait fallu désigner ceux qui iraient au supermarché et comme d'habitude, vous vous étiez décidé à pierre, feuille, ciseaux. Bon et faut dire que t'étais pas le meilleur à ce jeu-là alors, c'était plutôt normal de te voir perdre. Il n'y avait que pour ce jeu stupide où perdre ne te dérangeait pas plus que ça. Mais ça restait un jeu stupide.

C'est ainsi que tu retrouves dans la voiture avec Ming et le manager. Entre tes mains se trouve la liste des courses. Ou plutôt, la liste de ce que chacun aime et n'aime pas. Alors avec toutes les feuilles que tu avais, c'était plutôt devenu un cahier des charges. Et si on voulait éviter les crises d'allergies et les disputes pour savoir qui finiraient les céréales au chocolat, il valait mieux être renseigné et acheter en quantité. Rappelons-le, vous êtes cinq mecs et même si vous n'aviez pas des gabarits à faire fuir les molosses, vous aviez souvent des appétits d'ogres. Enfin, certains un peu moins, mais en ce qui te concerne, tu pourrais avaler un bœuf à chaque repas.

Tu jettes un œil sur la liste de tout le monde. Bon, pas grand chose à dire concernant Kai, il était un peu comme toi, à manger de tout sans faire de chichis à ce qu'il pouvait mettre dans sa bouche. Enfin à peu de chose près. Ce n'était qu'un détail. Sur la feuille de Yu, il avait écrit en gros et rouge et dans toutes les langues possibles « Thé », histoire de pas oublier son précieux breuvage. Quand tu te rappelles la dernière fois que quelqu'un avait oublié d'en acheter, Yu s'était transformé en tornade et s'était mis à bouder dans un coin, une mine de chiot battu peint sur le visage. Alors autant dire que cette fois, vous aviez intérêt à rien oublier. « T'as vu gēgē, on risque pas d'oublier cette fois ! » dis-tu en montrant la fiche de ton meilleur ami. Tu rigoles et passes à la suivante qui n'est autre que celle de Chen. Et là, c'était le contraire des deux autres. Si Lu Chen était pointilleux sur la nourriture ? Oh non, où allez-vous chercher ça ? Tu ne remercierais jamais assez Ming d'avoir eu l'idée de ce genre de liste. Pas de mauvaise surprise une fois dans les rayons. « Bon bah le choix sera vite fait sur les légumes avec lui... » te moques-tu de ton ami d'enfance tout en passant la liste à ton aîné. « Ça va être une partie de rigolade ces courses... » et sur ce, tu remets correctement dans ton siège et attends la fin du trajet, les yeux fermés en écoutant la musique, ta voix venant parfois se mêler à la chanson dans un faible murmure.

Après plus de trente minutes de trajet, vous arrivez enfin devant la grande surface et autant dire que tu te sens découragé d'avance par le temps que vous allez y passer et en plus, n'ayant pas encore mangé, il vous faudra passer chercher de quoi remplir la panse de tout le monde donc vous n'étiez pas prêts de rentrer. La seule chose qui te console peut-être, c'est que tu vas pouvoir pousser le caddie. Depuis tout gosse, tu adores rouler à fond la caisse dans les rayons en t'appuyant dessus. C'est pas de ta faute, quand y'a des roulettes, il faut que ça roule, comme sur ton skate ou tes rollers alors pourquoi ce serait différent avec le chariot ? Y'a des roues, c'est fait pour rouler, non mais.

Quand tu étais plus jeune et que tu avais atteint la taille requise pour pouvoir atteindre la barre, tu faisais la guerre à tes sœurs pour être celui qui pousserait le chariot et généralement, tu gagnais la bataille, mais quand ce n'était pas le cas, tu sautais dedans, histoire de rendre l'avancée plus dure pour tes ingrates de sœurs qui, soit dit en passant, étaient toutes plus vieilles que toi. Tu arrivais parfois à te prendre le bec avec Mei Na alors qu'elle avait 10 ans de plus que toi. 10 ans et ça se bat avec un gamin. Tu serais pas vraiment surpris si elle se battait avec ses enfants. A ce moment, tu plains ton beau-frère.

Mais très vite, tu te rends compte qu'à bientôt 20 ans, tu n'es pas mieux que ta sœur à cet âge. Tu es le premier à sortir de la voiture, jeton en main et à courir vers le hangar où tous les caddies sont rangés. Gamin toi ? Non, jamais. Tu le décroches des autres et tu prends ton élan avant de rouler vers Ming et le manager qui décide de ne pas vous accompagner. Alors après vous avoir donner assez pour remplir le frigo pour un moment et vous avoir dit de l'appeler une fois les courses, il s'en va vers ce qui semble un café. Il allait sûrement s'endormir sur la table.

« Prêt gēgē ? T'as les listes et tout ce qu'il faut ? ». Toi, t'étais déjà pied sur le barre, prêt à mettre les gaz.

_________________
My heart's a stereo, it beats for you so listen close, hear my thoughts in every note. Make me your radio and turn me up when you feel low, this melody was meant for you. Just sing along to my stereo. If I could only find a note to make you understand, I'd sing it softly in your ear and grab you by the hand. Just keep it stuck inside your head, like your favorite tune and know my heart's a stereo that only plays for you.

(c) crackle bones
Liu Yu Wan
avatar

Avatar : Do Kyung Soo - D.O [EXO]
Crédits : ELLE Magazine - 나는; celestyeol - kyungsooahh
Messages : 209
Rival Since : 29/07/2014
Performer
Performer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's begin the caddy race ft. Chang Ming   Jeu 18 Sep - 4:09

TENUE

J'étais complètement affalé dans le siège à l'arrière de la voiture qui me conduisait - aux côtés de Wan - au supermarché. Et oui, c'était jour de course car nous n'avions plus aucune provision au dortoir. En même temps, cinq garçons qui vivent ensemble, vous vous doutez bien qu'il faut des réserves assez... impressionnantes. Bref, grâce à un pierre-feuille-ciseau - ou à cause - Wan et moi nous retrouvions de corvée de courses. Enfin, corvée n'était peut-être pas le bon mot car finalement j'aimais bien ça moi. Quand je les faisais, j'étais sûr de pouvoir prendre ce que j'aimais, malgré qu'on fasse toujours une liste de course, on pouvait être sûr que - qui que ce quoi aille faire les courses - la moitié des choses seraient oubliées. L'avantage quand j'y participais c'est que j'étais sûr d'avoir mes réserves de poudre de chocolat indispensable à mon petit déjeuner. Oui, les autres l'oubliaient souvent - malgré qu'ils vivaient depuis un moment avec moi - car un asiatique qui prend un petit déjeuner européen ça peut sembler bizarre non ? Pourtant, c'est toujours comme cela que j'avais fait, et si par malheur je ne buvais pas mon chocolat chaud au réveil, vous pouviez être certain que je serais d'une humeur exécrable tout le reste de la journée.

Wan est donc assis à côté de moi - c'est notre manager qui conduit - feuilletant les diverses "listes" de courses de chacun des membres du groupe. On pouvait y retrouver des choses indispensables comme papier toilette, jus d'orange, lait... Puis des trucs plus spécifiques selon les membres tel que le fameux thé de Yusheng écrit en gros, rouge et souligné au moins dix fois. Wan me montre la fameuse feuille et je rigole en voyant l'écriture de Yu. La dernière fois que Wan et moi avions été faire les courses ensemble nous avions eu le malheur d'oublier la boisson sacrée du bassiste, pour tout vous dire, nous nous en étions souvenu... On ne risquait pas d'oublier aujourd'hui, ça c'était sûr ! Ensuite, sur la liste de Lu Chen ça n'était pas ce qu'il fallait acheter qui était marqué, mais plutôt ce qu'il ne fallait surtout pas acheter. Nan mais je vous jure celui-là... Il n'aimait rien, je ne savais même pas vraiment de quoi il se nourrissait ! Il n'avait que du riz dans son assiette tous les jours non ? Raah celui-là... Et puis de toute façon il pouvait bien écrire ce qu'il voulait, si on voulait acheter quelque chose qu'il n'aimait pas c'était pareil, on n'allait pas se priver pour lui nah mé oh ! Pour Kai, c’était bien plus simple, il n’était pas difficile – un peu comme moi – et tant mieux pour nous. Si nous n’avions que des membres difficiles nous ne nous en sortirions pas. Lu Chen est pardonné car c’est le seul dans ce cas.

Rapidement le manager arrête la voiture sur le parking désormais désert du supermarché. Il n'y avait que très peu de voiture vu l'heure tardive. Nous étions venus directement après notre entraînement qui avait fini un peu plus tard que prévu et puis, c'était mieux de venir en soirée, il y avait moins de monde et donc, moins de chance d'être repérés. Finalement Wan descend déjà de la voiture et cours vers les chariots alors que je n'ai encore pas eu le temps de détacher ma ceinture. Je soupire déjà. Les courses avec lui, c'est vraiment une mauvaise idée ! Notre manager décide alors de ne pas nous accompagner - et malheureusement je le comprends - il part donc dans un café, certainement soulagé de nous laisser derrière lui. Bon aller, c'est parti !

Bien entendu, je n'ai pas le droit de toucher au caddy, vous pensez bien. Cet engin possède des roues. Roues, Liu Yu Wan, vous faite le rapprochement ? Je gonfle les joues, déçu de ne pas pouvoir pousser le caddy. Si j'avais été avec Yusheng, je suis sûr qu'il m'aurait laissé le pousser ! Il ne peut rien me refuser de toute façon... Si je l’avais demandé avec un beau sourire digne de moi aux autres membres, ils auraient certainement acceptés aussi. Quand à Wan, ça n’était même pas la peine que j’essaie, il n’accepterait JAMAIS ! Mais en attendant, les courses c'est censé être fun non ? Sinon ça devient vite très ennuyant et long. Je décide donc, et sans prévenir Wan, de monter dans le caddy.

« J'ai les listes en main et je suis paré au décollage. GO ! »

Je lève le poing en l'air quand soudain la vieille femme à côté de nous se retourne et nous regard d'un air dépité. Nan mais franchement, je ne suis pas mieux que Wan, et ça me fait un peu peur de me dire ça... Tout en baissant lentement le point, inclinant ma tête face à la grand-mère pour m'excuser du dérangement, j'attrape mais lunettes et ma casquette. Je serais mieux comme ça, on ne sait jamais ! Wan commence à avancer dans l'une des allers ou se trouve tout ce qui est bouquins, magazines, journaux, et papeteries aussi. Aussitôt je lève ma main en l'air.

« STOP » Je descends du caddy en sautant puis me rue vers les mangas. « J'en choisi juste un, promis ! Je n'ai plus rien à lire au dortoir... »

Et voilà... Ça commence... Que ça soit à cause de moi ou de Wan, ces courses vont durer des heures !!


_________________
PETER PAN
La Fée Clochette ✻ i’m going to look for you Tinkerbell that the memories sent Neverland that followed through. at that place. while looking at each other, were we smiling
Sun Chang Ming
avatar

Avatar : Zhang Yi Xing [LAY - EXO]
Messages : 108
Rival Since : 04/08/2014
Performer
Performer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's begin the caddy race ft. Chang Ming   Sam 4 Oct - 3:45

Tu es prêt à foncer vers l'entrée, pied au plancher, capuche sur la tête quand un Ming sauvage saute dans le caddie sans te prévenir. Tu vois sa touffe de cheveux apparaître devant tes prunelles, la réalisation se faisant un chemin jusqu'à ton poste de commandement principal, à savoir ton cerveau. Oui, tu allais passer le reste des courses à pousser ton ami dans toutes les allées, un peu comme tes sœurs l'avaient fait lorsqu'elles refusaient de te céder le guidon et que tu montais dedans pour faire plus lourd à pousser. Et Chang Ming avait sûrement décidé de faire la même chose. Mais après tout, c'est toi qui conduit le caddie, c'est pas si grave que ça. Enfin, tu diras sûrement moins ça une fois celui rempli. Tu entasseras les paquets sur Ming, tant pis. Faudra juste le sortir avant de passer à la caisse. Sait-on jamais que la caissière te le passe au scanner.

Et à peine fais-tu un pas que ton camarade trouve le moyen d'effrayer une pauvre vieille dame qui voulait sûrement faire ses courses au calme. Tu caches ton rire derrière ton poing avant de faire passer ça pour une soudaine quinte de toux. Très subtile Yu Wan, on aura vu mieux comme jeu d'acteur. Heureusement d'ailleurs que tu n'es pas dans le métier. Tu pourrais l'attendre ton oscar comme ce pauvre Di Caprio. Enfin lui au moins, il le méritait. Toi, absolument pas.

Tu reprends donc le chemin direction le grand magasin, la capuche bien tirée juste par précautions. De toute façon, la tignasse de Ming te cache particulièrement bien. Mais pour te diriger, c'est pas vraiment top. Tu lui aplatis la choucroute du guitariste en te hissant sur la barre avant de pousser de ton pied droit comme si tu étais sur un skate. Plus gros et aussi plus lourd, vu que Ming était dessus. Et avec les courses, ça risquait pas de devenir un poids plume. Mais tu avances quand même, jusqu'à ce que Ming te demande de t'arrêter. Bon bah, vous êtes pas prêts de finir les courses dans l'heure qui suit.

« Okay, je vais faire un tour dans le rayon DVDs et Cds à côté. Te perds pas hein ! » dis-tu une fois qu'il descend de l'engin. Tu continues ta route jusqu'au rayon d'à côté, laissant ton manga addict d'ami dans ses bouquins. Tu regardes un peu les gens autour de toi et ce qui te plaît dans les centres commerciaux malgré le fait qu'ils soient souvent trop bondés. Tu aimes bien observer les gens, essayer de deviner à qui ils viennent, s'ils sont seuls, quel genre de choses il achète. Tu le conçois, ça fait peut-être un peu stalkeur.

C'est juste que tu te rappelles les moments où tu étais gamin et qu'avec toute ta famille, vous vous rendiez faire les courses. Et à sept, vous passiez difficilement inaperçu. Entre les jumelles qui se disputaient toujours pour un oui ou pour un non, Yin Lan qui disparaissait toujours sans crier garde, Li Jiao qui menait les opérations de plein front, ne laissant jamais les autres jeter un coup d’œil sur la liste, et Mei Na qui poussait le caddie avec toi dedans quand tu n'avais pas eu la chance de t'en servir comme planche à roulettes. Tandis que ta mère s'assurait que des choses autre que celles qui étaient inscrites sur la liste, n'atterrissent pas dans le caddie, ou plutôt sur toi.

Comme tu t'en doutes après avoir vu l'heure, il n'y a personne dans le rayon. Tant mieux, tu vas pouvoir regarder tranquillement ! Tu ranges le chariot dans un coin et part en exploration. Tu commences par le rayon « musique occidentale » en bon américain que tu es. Tu fais un peu le tour des nouveautés puis de tes groupes préférés, mais mis à part ce que tu as déjà vu la dernière fois que tu es venu, il n'a pas grand chose de neuf. Tu passes donc dans l'étalage en face à la recherche des Cds du groupe. Tu te souviens de lorsque que votre premier single est sorti. Vous vous étiez précipité comme un troupeau de bêtes sauvages au magasin de musique le plus proche à la recherche de votre cd et après l'avoir trouvé, vous étiez tous devenu comme des gamins devant un sapin de Noël avec la masse de cadeaux au pied. Autant dire que celui-ci, c'était l'un des plus beaux qu'on aurait pu te faire. Tu avais acheté un exemplaire pour ton petit plaisir, histoire d'en garder un souvenir et un autre pour envoyer à ton père à la base où il était à ce moment là. Par la suite, toute ta famille s'était acheté votre single et pour faire plaisir à tes nièces, tu avais joué ton rôle de super star en leur dédicaçant. Oui, même à la petite dernière.

Tu finis par trouver tous les singles que vous aviez sorti jusqu'à la chute de l'ASE. Ils y étaient tous, du premier au dernier et rien qu'en regardant la pochette de OAOA, tu te mets à chanter d'abord à voix basse puis très vite, tu te laisses emporter par la musique qui se joue dans ta tête, une mélodie que tu connais par cœur suivi de ces paroles que tu aurais très bien pu réciter à l'envers et le volume de ta voix se perd dans le rayon vide. Jusqu'à ce qu'un couple te passe devant, t'interrompant dans ton concert imaginaire. Alors tu reposes le cd comme si de rien était et tu récupères le caddie avant de filer à toute allure dans le rayon des mangas, là où tu avais laissé Ming il y a maintenant un moment.

Tu le retrouves assis au pied d'une étagère, totalement absorbé dans sa lecture qu'il ne te voit pas arriver. « Gēgē  ! On y va ? L'heure tourne et on a toujours rien de mangeable dans le caddie. On risque de se faire gueuler dessus à notre retour si on tarde plus ! »

_________________
My heart's a stereo, it beats for you so listen close, hear my thoughts in every note. Make me your radio and turn me up when you feel low, this melody was meant for you. Just sing along to my stereo. If I could only find a note to make you understand, I'd sing it softly in your ear and grab you by the hand. Just keep it stuck inside your head, like your favorite tune and know my heart's a stereo that only plays for you.

(c) crackle bones
Liu Yu Wan
avatar

Avatar : Do Kyung Soo - D.O [EXO]
Crédits : ELLE Magazine - 나는; celestyeol - kyungsooahh
Messages : 209
Rival Since : 29/07/2014
Performer
Performer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's begin the caddy race ft. Chang Ming   Sam 11 Oct - 20:59

Il est vrai que tous les mangas qui s'empilaient dans l'étagère de ma chambre avait tous été lu et relu et re-relu ! J'étais complètement dingue de mangas et de bande-dessinées. Dès que je n'avais rien à faire on pouvait me retrouver entrain de bouquiner dans un coin de la pièce, mes écouteurs dans les oreilles - ou bien dessiner mon autre passion. Cela faisait un bon moment que je n'avais pas acheté une nouvelle lecture pour la simple et bonne raison que je n'avais plus spécialement de sous. Ca faisait un bon moment désormais que les Xing Kong n'avaient pas eu d'activité - même si nous allions bientôt revenir - et puis nous n'étions pas non plus des idoles non plus... Nous avions déjà un grand avantage qui était celui de ne pas payer le dortoir où nous vivions, mais en même temps, sans salaire ça aurait été compliqué autrement. Bref, j'en avais donc un peu marre de relire toujours les mêmes choses, et en plus il y avait un nouveau manga qui venait de sortir et qui m’intéressait plutôt bien, il fallait que je le trouve.

Yu Wan ne proteste pas à ma demande et me signale juste qu'il va dans le rayon d'à côté. Il n'a pas peur de me laisser tout seul dans ce genre de rayon ? C'est à ses risques et périls... S'il ne me surveille pas il pourrait très bien me retrouver rouler en boule dans le coin du rayon à dévorer des mangas... J'hausse les épaules, tant pis on verra bien comment il me retrouve quand il reviendra me chercher. En attendant je commence à parcourir les étagères du regard, posant mon doigt sur les reliures des couvertures et le faisant défiler, jusqu'à ce que je trouve le bouquin que je cherchais justement. Un grand sourire aux lèvres je sors ma trouvaille de l'étagère et admire la couverture, des étoiles plein les yeux. Oui, j'en faisais certainement trop. Je commence à feuilleter les pages alors que mon sourire s’agrandit, ce manga va vraiment me plaire ! Et comme on pouvait s'y attendre, je commence à lire la première page, puis la seconde et ainsi de suite jusqu'à ce que je me retrouve assis par terre, au pied de l'étagère, absorbée dans ma lecture. Si absorbé que je n'entends même pas Wan arriver - ni même sa petite improvisation dans le rayon CDs juste à côté de moi.

Je sursaute alors en entendant sa voix et me redresse aussitôt, posant délicatement ma trouvaille dans le fond du caddie. Puis, après une courte réflexion, je retourne vers l'étagère et prend les trois tomes suivant que je dépose au même endroit. Je regarde mon ami, avançant les lèvres en cul de poule.

« Nan mais autant que j'en prenne plusieurs sinon demain je n'aurais déjà plus rien à lire... » Je ne sais pas trop pourquoi j'essaie de me justifier, Yu Wan n'en a probablement rien à faire mais moi, ça me donne peut-être l'impression d'être moins coupable.

Bon, c'est vrai que si on ne se dépêche pas de faire de vraies courses, nous ne sommes pas prêts d'être de retour au dortoir, et nous nous ferions sûrement agresser par les ventres vides qui nous attendent là-bas. Ils seraient capables d'avoir mangé tous les meubles de notre habitation si nous ne nous dépêchons pas de leur ramener de quoi se nourrir... Hochant donc la tête, conscient qu'il faut qu'on se bouge un peu le popotin, j'escalade de nouveau le caddie et m'installe à nouveau à l'intérieur, le dos bien calé, les jambes croisées en tailleurs.

« C'est partit mon kiki ! » D'où je sors des expressions bizarres comme ça moi ?... « Tiens c'est le rayons des produits d'entretiens là, on en a besoin ! »

Wan reprend donc la route du rayon que je lui indique ou se trouve tous les produits ménagers ainsi que le papier toilette et tous les trucs du genre. On a pas mal de chose à prendre dans ce rayons car, récemment, nous avons remarqué que c'est une vraie porcherie chez nous - en même temps cinq hommes qui vivant ensemble ça fait des dégâts - et ce n'est pas très sain. Il faut que nous soyons vraiment d'attaque pour notre retour, avec tout l'entraînement et tout ça, il est donc hors de questions d’attraper de mauvais microbes. J'attrape alors la liste que j'avais glissé dans ma poche, la retrouvant un peu chiffonné puis commence à énumérer un par un ce que nous avons besoin.

« Lessive, lingettes dépoussiérantes, produit vaisselle, éponges... » Je regarde Wan avec de gros yeux, qui n'a pas bougé du caddie « Eh ho ! Tu crois que les produits vont venir dans le caddie tout seul ? »

Je rigole en regardant Wan complètement à l'ouest. Celui-là décidément... Tiens, mais je sais comment rendre ces courses un peu plus amusantes, et en plus ça serait un bon moyen d'être rapide - en espérant être aussi efficace - et donc de rattraper un peu notre retard. Je descends du caddie puis tend la liste à Yu Wan avec un grand sourire aux lèvres.

« J'ai une idée ! Celui qui ramène le plus d'objets de la liste dans le caddie gagne ! Et celui qui perd payera un repas à l'autre dans la semaine. »

J'étais un vrai gosse, j'aimais ce genre de gens idiots, à croire que je n'avais pas vingt-et-un ans...

_________________
PETER PAN
La Fée Clochette ✻ i’m going to look for you Tinkerbell that the memories sent Neverland that followed through. at that place. while looking at each other, were we smiling
Sun Chang Ming
avatar

Avatar : Zhang Yi Xing [LAY - EXO]
Messages : 108
Rival Since : 04/08/2014
Performer
Performer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's begin the caddy race ft. Chang Ming   Ven 31 Oct - 21:01

Visiblement, Ming n'avait pas entendu le concert que tu t'étais improvisé de l'autre côté du rayon. Heureusement. T'étais déjà assez rouge cramoisi pour qu'il en rajoute une couche. Tu attends qu'il se relève de son petit coin qu'il avait eu l'air d'avoir adopté plus que rapidement. Il dépose le bouquin qu'il avait eu précédemment dans les mains dans le fond du caddie, puis au moment où tu t'apprêtes à repartir, le voilà qui en rajoute deux de plus. Après tout, libre à lui d'en prendre autant qu'il le voulait. A force de passer du temps avec lui, la quantité de mangas qu'il pouvait dévorer en peu de temps ne te surprenait plus du tout. Le peu qu'il en prenait à ce moment-là, ça par contre, oui.

Il te sort une excuse inutile, il faut le dire. A laquelle tu réponds : « A la vitesse où tu lis, tu ferais mieux d'en prendre plus. Ce soir, t'auras déjà plus rien! »

Mais il pouvait bien acheter ce qu'il voulait que ça ne t'empêcherait pas de dormir la nuit. Quoique. Tu te rappelles furtivement la dernière fois où vous étiez partis faire les courses tous les deux et que vous aviez décidé de faire un arrêt par la petite animalerie dans une aile du grand centre. Il y en avait de toutes sortes : des chiots, des chatons, des poissons aux belles couleurs, des rongeurs tous plus petits les uns que les autres, mais surtout, des reptiles. Toi, ces bestioles là, ça ne te faisait ni chaud ni froid. Tant qu'elles restaient derrière la vitre de leur vivarium. Depuis le jour où ta sœur Li Jiao t'avait pris en chasse avec une iguane entre les mains, les reptiles, c'était pas trop ton délire.

Alors quand tu avais vu ton ami s'arrêtait soudainement devant les gros aquariums de ces bébêtes, tu avais vite compris qu'il ne fallait pas rester une minute de plus ici. Ni une ni deux, tu l'avais attrapé par le bras et tu l'avais sorti de là avant qu'une quelconque idée n'est le temps de fleurir dans sa caboche. On ne sait jamais, mais tu ne prendrais jamais le risque de te retrouver avec un gros lézard entre les pattes. Tout ça à cause de ta sœur. Beaucoup de choses étaient la faute de tes sœurs si tu avais été traumatisé étant gosse. Alors tu ne laisserais personne prendre la relève. Toi qui jouait les durs, plutôt raté.

Tu te mets en route, ton camarade ayant repris place dans le caddie puis tu passes dans le rayon des produits ménagers. Ming descend rapidement et commence à farfouiller dans le rayon, liste en mains. Toi, tu te retrouves un peu planté derrière comme un idiot, ne sachant pas trop ce qu'il fallait mettre dans le chariot. Et puis il fallait le dire, à ce moment-là, tout ce que tu voulais, c'est prendre une bonne douche bien chaude et t'affaler sur ton lit, sur le canapé ou n'importe qui, tant ce que soit confortable et qu'on te laisse tranquille. Mais plus tu traînes et moins le caddie se remplit. Tu le sais pertinemment, mais tes pieds refusent de bouger. Jusqu'à ce que Ming te fasse la remarque.

« Je saaaaaais » dis-tu en geignant, « mais j'ai l'impression que mes jambes pèsent des tonnes... ». Tu tentes une moue d'enfant, mais tu sais qu'avec Ming, ça n'aurait pas vraiment l'effet escompté. Un jour, tu y arriveras. Avec Lu Chen, ça marchait très bien. Enfin lui, c'était une toute autre histoire et ça n'amènerait certainement pas les mêmes résultats. Avec un soupir résigné, tu attrapes la liste qu'il te tend, son rire résonnant dans tes oreilles. « Rigoles tant tu peux... » marmonnes-tu entre tes dents. Tu regardes le bout de papier avec lassitude car rien n'avait été encore barré. Bon si, le papier toilette. Mais vu ce qu'il restait à acheter, vous y étiez encore pour deux heures.

Et tout d'un coup, Ming te sort de tes pensées en te proposant une sorte de défi. Alors là tout de suite, tu retrouves un peu d'aplomb. Tu es toujours le premier à accepter de toute façon, aussi stupide qu'il pouvait paraître. Même si, tu es un bien mauvais joueur. Tu as horreur de perdre, plusieurs personnes pourront en témoigner, principalement tes sœurs. Tu tenais ça de ton père. On est un combattant ou on ne l'est pas ! Ton ami d'enfance t'explique un peu ce qu'il a en tête et un sourire en coin ne met pas longtemps à apparaître sur tes lèvres. Et puis, de cette façon, les courses se feront sûrement plus vite !

« Okay ça marche. Sois pas trop triste quand tu perdras Gēgē ! » réponds-tu suivi d'un petit rire mesquin. Ming savait quel compétiteur tu étais, mais tout ça n'était qu'un jeu. Enfin, sauf que là, il y avait un repas à gagner. Autant dire qu'il faudrait être bête pour refuser de manger gratos. Le problème l'un comme pour l'autre, c'est que vous étiez tout deux de gros mangeurs. Le porte-monnaie du perdant ne serait absolument pas content. L'estomac du gagnant par contre, autant dire qu'il s'en faisait déjà une joie. Le tien, un peu trop rapidement. Rien qu'à l'idée de t'en mettre plein la panse faisait grogner ton estomac. Déjà que tu avais une faim de loup à ce moment là, alors penser à tous les plats que tu pourrais manger avec cette victoire n'arrangeait pas du tout ton état.

Tu finis par déchirer -aussi proprement que possible- la liste des courses et tu tends l'autre moitié à ton ami. Tu regardes un peu ce que tu as à chercher et tu te retrouves justement avec tout ce qui est nourriture. Tu grimaces en sentant tes entrailles se tordre sous la faim. Finalement, ce défi ne se terminerait peut-être pas par ta victoire. Il te faudra juste éviter les dégustations gratuites et les vendeuses qui t'interpelleront pour goûter leurs produits. Enfin, pas sûr que tu arrives.

Tu avances avec le caddie et le mets au bout du rayon, histoire que ce soit plus facile pour vous d'y accéder et mettre les choses dedans. Tu te tournes vers Ming et tu fais le décomptes : « 3... ». Tu remontes les manches de ton sweat. « 2... ». Tu fais de même, plus discrètement, avec ton pantalon. « 1... ». Tu plies les rotules, prêt à sprinter. « GO ! » cries-tu avant de faire demi-tour et te partir vers le rayon des légumes. Tu sais que c'est le truc le plus chiant de la liste, parce qu'il faut choisir les produits correctement et surtout respecter la liste que tes camarades t'ont chacun donné. Tu zigzagues entre les gens, attrapant plusieurs sacs au passage avant de sortir ta liste à la recherche de ce que tu dois prendre. Tu commences par les tomates, veillant à ce qu'elles ne soient ni trop dures, ni trop molles avant de passer au suivant.

Tout s'entasse dans tes bras et tu n'arrives même plus à voir la liste des courses. Alors tu fais un premier arrêt au caddie, manquant de finir lamentablement par terre avant de te stabiliser sur tes jambes. Tu remarques que Ming a déjà pas mal de trucs dedans et tu lâches un juron entre tes dents avant tout poser dans la chariot avant de repartir en courant, croisant Ming au passage. Tu ne peux t'empêcher de t'esclaffer en voyant les autres clients vous dévisager, se demandant ce que vous aviez à courir comme des forcenés dans tout le magasin. Mais tu t'en fiches. Les éclats de rires te ralentissent quelque peu, mais tu tiens bon jusqu'au bout. Tout ce que tu as en tête, c'est le festin auquel tu auras le droit avec cette victoire. Si au final, c'est toi qui gagne !

_________________
My heart's a stereo, it beats for you so listen close, hear my thoughts in every note. Make me your radio and turn me up when you feel low, this melody was meant for you. Just sing along to my stereo. If I could only find a note to make you understand, I'd sing it softly in your ear and grab you by the hand. Just keep it stuck inside your head, like your favorite tune and know my heart's a stereo that only plays for you.

(c) crackle bones
Liu Yu Wan
avatar

Avatar : Do Kyung Soo - D.O [EXO]
Crédits : ELLE Magazine - 나는; celestyeol - kyungsooahh
Messages : 209
Rival Since : 29/07/2014
Performer
Performer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's begin the caddy race ft. Chang Ming   Jeu 27 Nov - 6:02

Il me tentait là ou quoi ? Je regardais à tour de rôle les livres que j'avais déjà dans la main, Yu Wan puis les étagères rempli de mangas. Allez, j'en prends un ou deux de plus, ça ne me fera pas de mal ! Pour un peu que je ne dorme pas cette nuit... C'était fort probable en plus, cela faisait une semaine entière que je dormais comme une masse toutes les nuits, ça n'était pas normal. Enfin si, mais pas pour moi, je n'étais pas habitué à dormir si bien et si longtemps, si bien que mes dessins et lectures nocturnes n'avançaient pas en ce moment. Une fois mes mangas déposé dans le fond de caddie - encore bien vide malheureusement - je me remets à l'intérieur et on reprend notre chemin vers un nouveau rayon - un peu plus utile cette fois - celui des produits ménagers.

Je ne suis pas très motivé pour faire les courses, mais je crois que Yu Wan est pire que moi dans le genre ce soir. Limite il dort debout, appuyé au caddie... Il faut que je le bouge un peu, je ne veux pas me coltiner toutes les courses à faire, surtout que ça prendrait des heures ! L'idée d'un petit jeu arriva très vite dans ma tête. Pour m'amuser j'étais certainement l'un des premiers - même si mes colocataires n'étaient pas mal dans le genre - et ces idées-là me venaient comme une envie de pipi ! J'explique donc rapidement mon idée à Wan, espérant que ça le motive un peu, et aussitôt, comme je l'avais souhaité, mon ami affiche un grand sourire sur son visage. Je savais que l'idée de tourner cela en jeu le motivait, mais le fait qu'il y a un repas de payé pour le gagnant devait certainement l'enchanter encore plus. Je savais quelle carte poser pour arriver à mes fins. Et puis pour tout dire, moi, je m'en fichais de perdre, même si l'idée que Wan me paie un délicieux repas ne me déplaisait pas.

Ni une ni deux Wan m'attrape la liste des mains, la déchire et m'en donne une moitié alors qu'il garde l'autre pour lui. Je la parcours rapidement du regard constatant que je dois acheter tout ce qui est produits ménagers, produits de toilettes ainsi que les produits surgelés et les boissons. C'est un bon point, je suis déjà dans l'un des rayons de ma liste, et le second bon point c'est que la presque quasi-totalité de la nourriture est pour Wan, je suis presque sûr de gagner avec ça, il sera tenté de goûter tout ce qu'il trouve !

« Tu n'as pas intérêt à oublier ma poudre de chocolat hein ! » Lui lançais-je après avoir vérifié qu'elle n'était pas sur ma liste.

A aller trop vite on en oublierait peut-être deux ou trois choses, j'espérais vraiment qu'il n'oublie pas ça sinon je risquais de commettre un meurtre dans la voiture de notre manager. Surtout que la boite qu'il me restait au dortoir était vraiment vide.

Mon collègue déplace le caddie et va se positionner au bout de l'allée, je le suis - même si finalement je vais retourner dans le rayon juste derrière moi - et me met en position de départ de course. Les gens nous regardent étrangement mais bon, on est assez habitués. Je suis vraiment au taquet, j'ai hâte que les courses soient finis mais j'ai aussi hâte de courir partout dans le magasin. Au fond je suis un éternel gamin, et ça me rappelle un peu quand j'allais faire les courses avec ma mère, je courrais toujours partout pour attraper les choses dont nous avions besoin avant elle. Ca la faisait beaucoup rire, sauf quand je ramenais tout et n'importe quoi et qu'elle devait tout remettre derrière moi. Je pense qu'on perdait plus de temps que l'on en gagnait...

Wan commence le décompte, alors qu'un grand sourire s'affiche sur mes lèvres. C'est parti ! Je me retourne aussitôt et reviens dans le rayon d'où nous venons. J’attrape rapidement les lingettes dépoussiérantes et plusieurs autres produits d'entretiens, mais très rapidement j'ai les bras pleins. Les bouteilles de lessives et tout le reste sont assez gros, je ne peux pas en prendre trop à la fois, je n'avais pas pensé à ce petit désavantage... Je cours rapidement vers le caddie, les bras chargés, et dépose le tout dedans, n'importe comment. Si on ne range pas un minimum je pense qu'on aura besoin de deux ou trois caddies mais bon... Je repars de plus belle et prends ce qu'il restait dans le rayon. Même si je suis rapide j'essaie quand même de faire attention aux prix, on ne s'appelle pas crésus non plus hein... Quand je reviens au caddie pour la seconde fois, je vois Wan arriver au loin avec tout un tas de fruits et légumes entassé dans les bras. Je rigole en le voyant ainsi, constatent qu'il ne voit même pas où il met ses pieds.

« Fais attention aux fruits, ce serait dommage qu'ils s'écrasent sur le sol et que tu doive tout recommencer pas vrai ? » M'écriais-je lorsqu'il arrive au caddie, avant de me remettre à courir.

Je manque de m'écraser contre deux ou trois personnes, mais après des excuses rapides je repars, ne faisant pas franchement plus attention qu'avant. J'arrive très vite dans tous ce qui est shampoing, gel douche et tout le tralala. Mince ! Je n'avais pas non plus pensé que tout le monde avait un gel douche différent, finalement on est presque pire que des filles. Et puis Chen... Lui et ses cosmétiques et produits de beauté. Comment avais-je fait pour ne pas y penser. Je pousse un soupir en voyant l'étendu des produits pour le visage qui a demandé qu'on lui rachète... Il ne peut pas aller se les acheter tout seul ? Je suis sûr que je vais encore me faire engueuler parce que je n'aurais pas pris les bons en plus... Bon, j'ai été plus rapide pour les produits d'entretiens que Wan pour les légumes, donc je décide de prendre un peu plus mon temps cette fois-ci, choisissant le dentifrice et tout le reste.

Quand je reviens au caddie, mon ami a déjà ramené de nouvelles choses, presque plus que moi. Je fronce les sourcils avant qu'une idée ne me traverse l'esprit. Je rigole tel un sadique, malgré que personne ne fasse attention à moi - et heureusement j'ai envie de dire... Je pose mes dernières emplettes puis attrape deux ou trois choses que Wan a ramenées. Je pars de nouveau en courant - j'aurais fait mon sport aujourd'hui - et dépose les affaires n'importe où, juste de façon à ce que mon ami les voit quand il revienne. Oui je triche, et oui je fou le bordel dans le magasin mais bon... Si je veux gagner...

_________________
PETER PAN
La Fée Clochette ✻ i’m going to look for you Tinkerbell that the memories sent Neverland that followed through. at that place. while looking at each other, were we smiling
Sun Chang Ming
avatar

Avatar : Zhang Yi Xing [LAY - EXO]
Messages : 108
Rival Since : 04/08/2014
Performer
Performer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's begin the caddy race ft. Chang Ming   Dim 8 Fév - 2:26

Ton plus gros défaut est sûrement celui d'être un mauvais perdant. Et sachant que tu n'as jamais de chance lorsqu'il s'agit des jeux, c'était souvent qu'on pouvait te voir fulminer, les bras à croisés, en jurant que, de toute façon, le jeu était merdique et que les autres avaient triché. Oui, tu es de ce genre là, pire qu'un gamin de cinq ans parfois. Mais tes camarades en riaient souvent plus qu'autre chose, en te traitant de « Baby Wan ». Fallait dire que tu le méritais parfois.

Mais ce soir, tu espères vraiment avoir la victoire. Parce que clairement, tu meurs de faim et tu serais prêt à t'arrêter à tous les stands de dégustation pour tout engloutir. Si seulement un repas n'était pas en jeu. Si vous aviez parié sur qui ferait la vaisselle pour le reste du mois, tu t'en serais foutu comme de l'an 40. Tu aurais pris tout ton temps et tu serais arrêté à toutes les dames qui te tendaient généreusement un morceau à goûter. Mais là, tu ne pouvais pas te le permettre. Il est hors de question que tu perdes.

Alors tu cours un peu partout, enchaînant les allés-retours quand tu reviens vers le caddie, zigzaguant entre les gens le plus vite possible, avec les bras chargés de courgettes, de carottes et d'autres légumes que tu n'as pas le temps de lister. Tu reviens au caddie pour déposer d'autres produits, lorsque tu remarques un truc étrange : ton côté a légèrement diminué. Tu as l’œil pour les petits détails, alors si une toute petite chose est différente, tu le vois directement. Même en pleine course.

Tu jettes un coup d’œil à ta liste et tu remarques que ton ami les a retiré. Le tricheur ! Tu lèves la tête et tu repères ce qu'il y avait précédemment dans le chariot non loin de là où tu es. Tu cours les chercher avant que Ming ne revienne pour te devancer de nouveau, de manière totalement déloyale. Mais s'il pense pouvoir te berner, il se mettait le doigt dans le globe oculaire et jusqu'au coude. Tel est pris qui croyait prendre, on ne te fait pas de coup en douce sans le payer en retour. Alors si tu devais gagner en trichant, tu gagnerais en trichant !

Tu regardes autour de toi, mais toujours pas de petit chinois loufoque dans les horizons. Alors ni une, ni deux, tu t'empares du caddie et tu t'enfuies dans un autre rayon pour le cacher, là où Ming ne pourrait pas le trouver. Tu le sais, ce n'est pas son rayon. Tu rigoles tel un génie machiavélique avant de partir à la cueillette et cette fois, en prenant ton temps. Et puis, tu en avais besoin, c'est le moment de choisir la viande !

Tu te mets presque à chouiner en l'imaginant la faire griller, l'odeur te parvenant comme si un barbecue se trouvait juste sous ton nez. Tu regardes sur ta droite et une petite dame est justement en train d'en préparer. Oh et puis tant pis, tu pouvais bien te permettre un arrêt !

Un arrêt, puis deux, puis cinq et tu entends ton ventre hurler de joie, en oubliant presque le défi lancé plusieurs minutes auparavant. Mais tu es bien trop heureux pour t'en soucier. Jusqu'à ce que tu aperçois Ming au loin, te dévisageant comme si tu venais de commettre un crime affreux. Tu lui fais un grand sourire au loin, lui faisant bien comprendre que tu n'avais pas trouvé sa petite blague si amusante que ça et comme pour le narguer, car tu sais que lui aussi à l'estomac dans les talons, tu prends un morceau viande avant de l'enfourner dans ta bouche comme un véritable carnassier. Tu savoures ce moment tout en fixant ton ami, il semble vouloir te faire la peau à ce moment-là et pas de la plus douce des manières. Au moins, t'auras le bidon rempli !

Après avoir remercié la vendeuse et tes paquets de viande, tu ressors ton bout de papier et reprend ta course, t'assurant que le caddie est toujours à sa place. Mais juste au cas où, tu décides de le bouger encore une fois.  « Voilà ce qui arrive quand on joue avec le feu Gēgē ! » jubiles-tu tout seul. Dans le genre tordu...

Tu n'arrives plus qu'à penser à ce délicieux repas qui t'attend et te fera sûrement baver rien qu'à l'odeur. Avec ton plan sournois, tu es sûr de gagner la partie. Enfin, tu sais que tu risques de ne pas en profiter si vous ne finissez les courses rapidement. Il y a encore trois morfales qui attendent  impatiemment à l'appart votre retour. Alors si tu ne veux pas avoir gagner en vain, tu dois te dépêcher un peu plus.

Après t'être assuré que ton ami ne trouverait pas le chariot, tu te diriges rapidement vers ce qu'il te reste à faire. « Encore deux trucs et j'aurais gagné ! ». Si mauvais perdant était l'un de tes pires défauts, celui d'être mauvais joueur n'était pas loin derrière !

_________________
My heart's a stereo, it beats for you so listen close, hear my thoughts in every note. Make me your radio and turn me up when you feel low, this melody was meant for you. Just sing along to my stereo. If I could only find a note to make you understand, I'd sing it softly in your ear and grab you by the hand. Just keep it stuck inside your head, like your favorite tune and know my heart's a stereo that only plays for you.

(c) crackle bones
Liu Yu Wan
avatar

Avatar : Do Kyung Soo - D.O [EXO]
Crédits : ELLE Magazine - 나는; celestyeol - kyungsooahh
Messages : 209
Rival Since : 29/07/2014
Performer
Performer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's begin the caddy race ft. Chang Ming   Jeu 26 Fév - 22:06

Mon ventre gargouille alors que je suis entrain de courir partout dans le magasin. Je m'arrête, pose la main sur mon ventre et grimace légèrement. Il faut vraiment que je gagne, j'ai une faim de loup et si Yu Wan pouvait me payer le repas, je pourrai manger autant que je le voudrais, sans rien dépenser ! Ne serait-ce pas génial ? Pour ça, il fallait que je me remette à courir, car je savais pertinemment que ma petite tricherie précédente ne me ferait pas gagner. Yu Wan était un petit vicieux - et encore le mot était faible - il pourrait me faire subir bien pire, et j'étais certain qu'il allait le faire.

Et bien entendu, lorsque je retourne à l'endroit du caddie, je suis à peine surpris de voir ce que je vois. L'endroit est vide. Plus de chariot, et ça ne m'étonne qu'à moitié. Les bras chargé de biscuits je cours dans tous les rayons, à la recherche de l'objet perdu. Je m'arrête même un moment face à une jeune femme, en mode complètement panique « Vous n'avez pas vu un caddie ?! » Lui criais-je presque dessus. Elle ouvre de grands yeux ronds et me regarde de haut en bas. Bon ok, ça n'est peut-être pas la bonne solution. Dans l'état actuel, je dois plus faire peur qu'autre chose... Finalement, j'arrive dans un rayon où je trouve un caddie abandonner qui se trouve être le nôtre. Je déverse mes petites emplettes dedans et repars à la chasse, sans même déplacer le caddie.

Mais alors que je reviens dans le "centre" du magasin, je vois de loin la silhouette de mon collègue, tranquillement entrain de manger de la viande, sans se soucier de rien. Il est sérieux ? Mon ventre se met à gronder de plus belle et je plisse les yeux tout en le regardant, fulminant. Résiste Changie ! Il va finir par perdre à son propre jeu de toute façon ! Je vais le laisser déguster tranquillement et je vais en profiter pour prendre un peu d'avance, ainsi, il regrettera d'avoir cédé à sa faim !

Mais bien évidemment, quand je reviens, le caddie n'est encore plus là où je l'avais laissé... Il est sérieux ? Il veut vraiment jouer à ce jeu-là ? Je regarde ma liste de course, il ne me reste plus qu'un tour à faire, une fois que j'aurais déposé tout ce que j'ai dans les mains dans le caddie. Si j'ai gardé le peu d'avance que j'avais que Yu Wan, il devrait lui rester au moins un tour de plus que moi à faire. Il faut absolument que je retrouve ce foutu caddie ! Mais quand je mets la main dessus, une idée lumineuse me traverse l'esprit, avec ça, je suis certain de gagner. En trichant certes, mais je pense que nous n'en sommes plus à ça prêt... Je dépose donc mes achats puis m'empare du caddie et file en courant dans le dernier rayon où je dois me rendre. Je slalome à toute vitesse entre les clients du magasin, criant des « PARDON ! » « EXCUSEZ-MOI ! » « URGENCE ! » Limite si je ne mets pas à siffler tel le gyrophare d'une ambulance.

J'arrive enfin dans le rayon et choisit mes derniers achats, les déposant soigneusement dans le caddie un à un, quand je vois Yu Wan courir comme un fou en passant devant l'endroit où je me trouve. Je rigole puis me remet lentement à pousser le caddie, me dandinant dans tous les sens, fier de moi. J'aperçois de nouveau mon ami et lève la main pour qu'il me repère.

« Wannou ! It's finish ! » Je rigole alors qu'il se retourne vers moi « J'AI GAGNE ! »


_________________
PETER PAN
La Fée Clochette ✻ i’m going to look for you Tinkerbell that the memories sent Neverland that followed through. at that place. while looking at each other, were we smiling
Sun Chang Ming
avatar

Avatar : Zhang Yi Xing [LAY - EXO]
Messages : 108
Rival Since : 04/08/2014
Performer
Performer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Let's begin the caddy race ft. Chang Ming   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Let's begin the caddy race ft. Chang Ming

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Let's begin the caddy race ft. Chang Ming
» Sun Chang Ming @Sheen_XK
» Capacités et capacités de race
» autres gifs de chien de race
» Lindsay Chang (ou Ginny Weasley, si je peux^^)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors v.2 : Rival Survival :: China - Beijing :: Chaoyang-