Partagez | 
 

 'cause we are wild and young ☆ KaeKyung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: 'cause we are wild and young ☆ KaeKyung   Sam 20 Sep - 2:17

Nous sommes tous à l'aéroport de Tokyo, toute la famille Seo-Hayashi. Et curieusement, ce n'est pas moi qui accompagne mes frères pour une fois alors qu'ils ont fini leur visite à la maison. Et non, en fait, c'est moi qui part, toute seule comme une grande. Enfin, presque toute seule, personne de la famille ne me laisserait partir à l'étranger sans surveillance. Ou peut-être, mais ils me suivraient tous avec un fichu sur la tête et des lunettes de soleil pour s'assurer que tout va bien. Et bien sûr, je ne me rendrais compte de rien. Toutefois, ce sera pour une prochaine fois parce que je pars en compagnie de mon merveilleux grand-frère aujourd'hui. Eh oui, d'habitude, c'est Haneul qui part avec Hankyung, mais pas aujourd'hui! Je ne sais plus trop comment c'est arrivé sur le tapis, mais Hankyung et moi nous envolerons pour l'Australie. Ces derniers jours, je trouvais le temps particulièrement long avant le départ, mais maintenant qu'il ne reste plus que quelques minutes avant l'embarquement, je dois retenir mes larmes à l'idée d'être loin de ma famille pendant tout ce temps. Je m'accroche au cou de Miaka. Je n'ai jamais été si loin de ma sœur, en-dehors de ses activités en tant que Nagareboshi ou lors de nos années d'études à l'étranger. Je ne sais pas pourquoi je suis aussi émotive. Je suis déjà partie plus longtemps. En même temps, j'ai autant pleuré à chaque fois. Je suis du genre à m'ennuyer beaucoup je crois. Quand j'ai fini de serrer ma sœur, je m'en prends ensuite à mon frère, puis mon père et ma belle-mère. Je suis difficile à me séparer d'eux. Je sens Hankyung tirer un peu sur mes vêtements pour me signifier de me presser. J'attrape la poignée de ma petite valise, on voyage léger, et je tourne lentement le dos aux membres de ma famille pour suivre mon grand frère et aller m'enregistrer. Je dois courir un peu pour suivre son rythme de marche, comme je suis beaucoup plus petite que lui.

« Oppa! Attends-moi! »

Nous passons les douanes et dès lors ma tristesse s'efface face une grosse vague de joie. Assise dans la salle d'attente je trépigne d'impatience. Je me lève, fais des allées et venues avant de me rasseoir et de me relever pour recommencer le même manège. Je sautille sur mon siège, m'attirant les regards agacés de mon voisin qui tente selon toute apparence de lire son journal.

« C'est loooong! » ne cessé-je de répéter à toutes les deux minutes. Éventuellement, notre vol est appelé pour l'embarquement. Il n'en faut pas plus pour que je bondisse sur mes pieds et que j'attrape mon petit bagage pour aller me mettre en ligne.

«Oppa! Lève-toi plus vite, on s'en va enfin! » Je tire sur le bras musclé de mon charmant frère. Notre duo attire un peu les regards, vu ma taille de nain de jardin et la sienne de géant musclé. C'est particulièrement rigolo quand on y pense, mais en même temps c'est bien, ça fait comme si j'avais un garde du corps personnel, ce que je trouve très pratique. Personne ne m'embête quand je suis avec Hankyung.

Évidemment, nos deux sièges sont côtes à côtes dans l'avion. J'ai pris le côté hublot pour pouvoir regarder les nuages pendant le voyage. Il y a une petite télévision dans le siège avant moi, comme ça je vais pouvoir regarder des films pendant le vol.

« Est-ce qu'on décolle bientôt? C'est loooong! »

Et dire que quelques minutes plus tôt j'étais en crise de larmes, presqu'au bord du désespoir. Surprenant. Je suis d'humeur changeante et je ne suis jamais triste bien longtemps. Je n'ai pas longtemps à m'impatienter déjà l'avion commence à avancer. J'ai un peu peur au décollage alors j'attrape la main d'Hankyung et la serre bien fort – bien évidemment, j'utilise les deux miennes, car la sienne est beaucoup trop large pour tenir dans une seule de mes paumes. J'essaie de regarder droit devant moi pendant que l'agent de bord donne les consignes de sécurité, mais je suis très tendue. Je n'aime pas le passage du sol à dans les airs. Je sens toujours mon cœur rater un battement quand l'avion quitte définitivement la terre ferme. Si le rêve de plusieurs autres de mes camarades humains est de voler, je suis loin de le partager.

Quand nous sommes stables dans l'air, je me choisis un film parmi ceux qui sont proposés par la compagnie aérienne. Je prends quelque chose pour les enfants parce que c'est ce que je préfère. Au bout de pas très longtemps, j'enlève mes écouteurs et tire sur la manche de Hankyung.

« Oppa, est-ce qu'on arrive bientôt? »

_________________

I don't need a golden crown to be your princess

Hayashi Kaede
avatar

Avatar : Ishida Ayumi
Crédits : [url=http://alohablu.tumblr.com/]Alohablu[/url]
Messages : 104
Rival Since : 05/08/2014
Admin - Trainee
Admin - Trainee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 'cause we are wild and young ☆ KaeKyung   Mar 14 Oct - 4:44

Vêtements ? Check. Crème solaire ? Check. Guide touristique sur l'Australie ? Check. Dico anglais/coréen ? Check. Bon, à priori, j'ai tout pour partir. Ma valise est fermée et tout est dedans. J'ai mon porte monnaie et mon passeport dans mon sac à dos ainsi que d'autres papiers importants et aussi mon mp3, j'en aurais sûrement besoin pendant le vol.

Aujourd'hui, avec ma petite sœur Kaede, on s'envole pour l'Australie. Il y a peu, elle avait exprimée son envie de voyager dans un pays étranger, mais étant le bébé de la famille, vous vous imaginez bien que jamais Ô grand jamais, aucun de nous ne l'aurait laissé partir toute seule. C'est pour quoi, en tant que grand frère dévoué, je m'étais porté volontaire pour accompagner la demoiselle là où elle voudrait. Enfin, volontaire était un bien grand mot. J'avais sauté sur l'occasion avant même que quelqu'un d'autre ne se propose. A vrai dire, j'avais une envie folle de m'en aller, de changer de pays, de voir de nouvelles têtes, de laisser derrière moi les événements des derniers mois.

Après quatorze ans d'absence, mon géniteur -je ne peux pas encore me résoudre à l'appeler mon père- était revenu comme une fleur, si on peut dire. Il avait cru bon de débarquer lors du dix-huitième anniversaire d'Ha Neul pour faire sa grande entrée. Autant dire qu'il n'avait pas eu grand succès. Mon frère était parti sans lui dire un mot et seuls ma mère et moi étions restés. Pour cinq minutes. J'avais vidé mon sac, le traitant de tous les noms qu'un fils pouvait balancer à son supposé père disparu depuis la moitié de sa vie. J'ai aujourd'hui 23 ans, il était parti quand j'en avais 7. Faites le compte et vous comprendrez sûrement pourquoi je n'avais pas été le jeune homme habituellement si respectueux. Mais ce que vous ne comprendrez certainement pas, c'est pourquoi j'ai décidé de vivre avec lui quand il me l'a proposé. Parce que moi, après neuf fois, je ne comprends toujours pas ce qui m'a poussé à accepter. Peut-être le fait que j'étais à la rue à ce moment-là. Je ne sais pas et j'en suis toujours au même point.

Voilà pourquoi, en ce mois de décembre, je prends la tangente avec ma sœur cadette. Vivre avec Han Cheol n'était pas aussi catastrophique que ce que j'aurais cru. Certes, on était loin d'avoir une relation père-fils à proprement parlé, je n'arrivais toujours pas à l'appeler « Papa », mais moi qui pensait lui en vouloir pour le restant de mes jours, je m'étais très vite rendu compte que ce ne serait pas le cas. Mais j'avais besoin de respirer, de me détacher de cette situation quelque peu étrange. Combien de mes amis m'avaient demandé si je n'avais pas pris une brique sur le crâne pour en arriver à vivre avec un « fugitif ». Ça, je me le demandais.

Mais lorsque que je presse Kaede en tirant aussi discrètement que possible sur le bas de son tshirt alors qu'elle échange une dernière étreinte avec ma mère, je n'ai qu'une chose en tête : la nouvelle aventure qui nous attend. Non, je n'ai pas un cœur de pierre. Les effusions, ça n'avait jamais été mon truc. J'avais tout de même pris ma mère dans mes bras alors que ça faisait bien une dizaine année que ce n'était pas arrivé. Elle avait sûrement eu l'impression d'enlacer un mur. Après avoir promis une dernière fois de prendre soin de Kaede, je tourne les talons avant de littéralement foncer vers l'enregistrement des bagages. J'entends ma sœur qui me dit de l'attendre, je suis un peu trop pressé, je l'avoue. Nos deux valises parties, les douanes passées, on doit attendre quelques minutes avant de pouvoir embarquer. Tout comme moi, la sœurette trépigne d'impatience, trouvant le temps long.

« J'aimerais déjà être là bas... » lui dis-je alors que je regarde un avion qui vient de prendre son envol. Et sans que j'ai le temps de comprendre que nous sommes invités à rejoindre l'appareil, la petite main de Kaede me tire de mon siège et j'ai juste le temps de ramasser mon sac qu'elle m'entraîne déjà dans l'avion. J'entends des rires derrière moi, les hôtesses pensent sûrement qu'on est un couple. Ce n'est pas la première que ça arrive et ça ne sera sûrement pas la dernière. Et puis, ça nous faisait plus rire qu'autre chose. Et puis je suis un cœur déjà pris.

Je m'installe tandis que l’habitacle se remplit peu à peu, Kaede à mes côtés est toujours aussi excitée. Je sens que ces 10h de vol vont être un supplice pour elle. L'appareil se met enfin à bouger et rejoint la piste de décollage et c'est sans grande surprise que ma sœur m'agrippe de ses deux mains lorsqu'on prend de la vitesse et que l'engin se soulève dans un soubresaut qui vous donne toujours cette impression que chacun de vos organes internes sont en chute libre pendant un quart de seconde. Moi j'adore ce moment, j'adore prendre l'avion. Kaede, beaucoup moins. Je presse ses doigts entre les miens, voulant la rassurer : « Tu vois, tout se passe bien pour le moment ! ». En même temps, ça ne faisait que deux minutes qu'on avait quitté le sol.

Après un moment, le voyant de la ceinture s'éteint, accompagné d'un petit bruit qui signale qu'il est possible de la retirer. Je ne perds pas une seconde avant de me détacher et d'allumer l'écran qui se trouve devant moi. Kaede est déjà occupé avec un film, mais je ne sais toujours pas quoi prendre. J'opte un film d'action américain qui se trouve dans la liste avant de me caler correctement sur mon siège. Mais à peine la première minute terminée, je sens qu'on tapote sur ma manche. Ca ne pouvait être que Kaede, à moins qu'elle ait changé de place pendant les secondes où je n'avais pas regardé dans sa direction. Je retire mes écouteurs tandis qu'elle me demande avec sa mine de petit chiot si on arrive bientôt. Je rigole devant la fameuse impatience de ma frangine avant de regarder ma montre. « Tu sais Kaede-chan, ça fait seulement une vingtaine de minutes qu'on a décollé et le vol dure plus de neuf heures. Mais ça passera plus vite que tu ne le penses ! ». Je lui frotte affectueusement la tête avant de retourner à mon film.

Je me laisse tellement emporter dedans que je ne vois pas le temps passer et qu'il est déjà l'heure du repas. Je pause mon film avant d'inciter Kaede à faire de même. Je lui défais le plateau devant elle avant de sortir le mien tandis que l'hôtesse nous sert. J'essaie de lui répondre avec un japonais à peu près correct et la remercie. « Bon ap' ! » dis-je avant de déballer mes couverts. « Alors ton film ? » je demande à ma petite sœur. Je sais qu'elle a choisi un dessin anime. Comme quoi, même à haute altitude, on ne change pas ses habitudes.

_________________
And things will change.
So this is what it feels like, I'll give you the last word. It's alright... it's alright.. it's alright... And this is the town, this is the place if you are the one to give disgrace a name so be it. You've got me holding on to nothing but nothing is all I've got !
©GroggySoul
Seo Han Kyung
avatar

Avatar : Ok Taec Yeon
Crédits : 나는; hotwalkin
Messages : 144
Rival Since : 29/07/2014
Idole
Idole

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 'cause we are wild and young ☆ KaeKyung   Ven 24 Oct - 0:10

En réalité, je n'ai jamais du prendre l'avion aussi longtemps. Le plus loin que je suis allée dans ma vie, c'est en Chine, à Taiwan et en Corée, tout ça pour les tournées de la ASE. J'ai fait quelques voyages avec ma famille, mais pas très souvent. Et il faut comprendre que j'ai une phobie des transports. Surtout des voitures. Ça se sent très bien d'ailleurs. J'essaie toujours de rester loin des voitures quand je le peux, ça m'effraie trop. Depuis l'accident avec maman, c'est trop me demander, je n'y arrive tout simplement pas. Les autres de mon âge commencent à parler de leur permis de conduire, moi j'évite le sujet. Je ne pense pas un jour pouvoir conduire. Je ne peux même pas m'asseoir sur le siège avant de la voiture. L'avion c'est moins pire, c'est beaucoup plus gros. Mais voler pendant 9h c'est plutôt long. Est-ce qu'ils peuvent nous endormir? Heureusement, Hankyung est avec moi, alors je suis un peu moins inquiète. Je n'aurais jamais pu faire le voyage sans lui, j'aurais eu beaucoup trop peur. Je rebranche mes écouteurs pour continuer de visionner mon film. Évidemment, un de Miyazaki, rien de moins. C'est forcément mon réalisateur préféré. Le jour où il arrêtera sera un jour sombre, mais je n'y pense pas trop encore.

Au bout d'un moment, je vois que mon frère baisse ma tablette pour moi : complètement absorbée par mon film, je n'ai même pas remarqué que c'est l'heure du goûter et que l'hôtesse de l'air vient nous porter nos plateaux de nourriture. Les plats servis dans l'avion sont toujours assez moyens, mais on s'y habitue, puis on ne peut pas trop faire le difficile et s'Attendre à de la haute gastronomie, c'est évident. « Itadakimasu! » fais-je en déballant mes couverts, puis retirant le papier aluminium qui garde mon plat bien au chaud. Ça me semble assez acceptable, bien que ça soit loin d'avoir l'air aussi bon que la nourriture que prépare Umma. Je souffle un peu comme ça fait de la fumée et je porte à ma bouche. « Hum! C'est pas mauvais! » Je souris.

« Je regarde encore le voyage de Chihiro. C'est un de mes films préférés tu sais! En vrai, je dois connaître toutes les lignes du film par cœur tellement je l'ai écouté. C'est pareil pour Totoro. Tu crois que je vais rencontrer un garçon comme Haku moi aussi un jour? Ça serait génial! » Je ris juste un peu. En vrai, il y a déjà quelqu'un qui me plaît un peu je crois. Mais je n'en suis pas tout à fait certaine.

« Et toi tu regardes quoi? Est-ce que c'est bien? »

Je continue à manger tranquillement. Ça fait du bien, je commençais à avoir l'estomac dans les talons.

La consigne des ceintures se rallument et le capitaine passe un message. Nous sommes en train de rencontrer une zone de turbulences. Ça se sent très bien à l'avion qui se met à gigoter dans tous les sens. Je lâche mes baguettes pour m'accrocher au bras d'Hankyung. C'est la première fois que je suis dans un avion et que ça se met à branler comme ça. Je lâche un léger cri de peur de peur et je cache mon visage contre les biceps bien musclé de mon frère. Je me sens déjà un peu plus à l'abri, mais je me sens trembler comme une feuille et ça n'est pas à cause des tressautements de l'avion.

« Oppa, est-ce qu'on va s'écraser? » j'ai de la misère à laisser les sons sortir de ma bouche. Mes lèvres sont sèches et j'ai beaucoup de mal à déglutir : il n'y a plus de salive dans ma bouche. Je n'en ai que de vagues souvenirs, mais je revois l'accident que j'ai eu avec ma mère, cet accident qui l'a rendue légume. Certaines images ne sont sûrement pas issue de ma réelle mémoire, plutôt créées à partir de ce qu'on m'a raconté, mais ça suffit à me terroriser. « Je crois que je vais être malade… »

_________________

I don't need a golden crown to be your princess

Hayashi Kaede
avatar

Avatar : Ishida Ayumi
Crédits : [url=http://alohablu.tumblr.com/]Alohablu[/url]
Messages : 104
Rival Since : 05/08/2014
Admin - Trainee
Admin - Trainee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 'cause we are wild and young ☆ KaeKyung   Jeu 6 Nov - 5:51

A vrai dire, je meurs de faim. Bon okay, j'aurais été capable de tenir encore quelques heures, mais quand le plateau est arrivé devant moi, je ne pensais pas avoir autant faim. Pourtant, c'est pas comme si je n'avais rien avalé avant de partir. Toute la famille avait pris le temps de prendre un bon repas avant de nous accompagner à l'aéroport, mais j'avais toujours eu un grand appétit. Peut-être trop grand, allez savoir. Mais au moins, ça ne faisait pas de gâchis quand quelqu'un ne voulait pas finir son assiette. Mon estomac était toujours content dans avoir un peu plus à se mettre sous la dent.

J'entends ma sœur humer alors qu'elle commence à manger et c'est vrai que ce qu'on nous a servit à l'air appétissant. Pas autant que ce que ma mère avait préparé pour le midi. Ca devait bien faire plus d'une dizaine d'années que je n'avais pas mangé un plat préparé par ma mère et de ce qu'il me restait, j'avais quelques doutes concernant son talent culinaire. Au dortoir, Jae Hyuk était toujours celui qui faisait à manger pour tout le monde et il était vraiment doué. Enfin, j'étais pas le plus difficile concernant ce qui se trouvait dans mon assiette, manger les plats préparés par notre maknae était toujours un moment de plaisir. Alors comprenez que j'avais douté un peu de ma mère. Mais il fallait croire qu'avec le temps, elle s'était améliorée. Je m'étais, disons, empêcher d'enfourner tout d'un coup dans ma bouche et de pas en reprendre trop pour ne pas lui faire ce plaisir de déguster sa nourriture. Oui, je sais. C'était pas très cool de ma part. Mais la rancune a la dent dure.

Kaede me parle du film qu'elle regarde et je ne suis pas surpris d'entendre qu'elle visionne une fois de plus le voyage de Chihiro. Elle l'avait vu tellement de fois qu'il n'avait pas été possible de compter. Enfin j'avais beau dire, mais j'avais dû regarder tous les Die Hard au moins une quinzaine de fois, si ce n'est plus.

« A force, tu vas pouvoir jouer toi-même le film. Tu devrais en faire un film et jouer Chihiro, je suis sûre que tu collerais parfaitement au rôle ! » lui dis-je en mangeant tranquillement. Puis je manque de m'étouffer quand elle me demande si un jour, elle rencontrera un garçon comme celui de son film. Le riz avait eu du mal à passer à ce moment-là.

« Le plus tard sera le mieux et puis, t'as encore le temps avant d'y penser hein... » lui répondis-je une fois un verre d'eau avaler pour faire passer ce qui coinçait. Ne vous méprenez pas. J'espère vraiment qu'un jour, ma sœur trouvera un bon gars avec qui elle sera totalement heureuse. Mais pas maintenant. Non non, c'est encore trop tôt. Kaede, c'est le bébé de la famille. Quoiqu'il arrive, elle le restera vu qu'elle est la petite dernière. Et avec son père et Ha Neul, on redoute le jour où elle nous présentera son petit copain.

J'avoue qu'au début de la relation de ma mère avec mon beau-père, je n'avais pas accepté de faire parti de cette famille tout simplement parce que je n'avais rien à y faire. Je ne me sentais pas à ma place et j'avais eu du mal à accepter le fait que ma mère refasse sa vie et qu'elle s'en aille dans un autre pays. Certes, je n'étais pas très proche de ma mère, mais elle restait celle qui m'avait donné la vie. J'aurais juste aimé qu'elle prenne un peu plus ça en considération. Mais je n'avais pas mis longtemps à considérer Miaka et Kaede comme mes vraies sœurs sinon, autant vous dire que je ne serais pas dans un avion en direction de l'Australie avec ma frangine à ce moment-là.

« Moi je regarde un film d'action, un des Transformers, je crois que c'est le dernier, mais je pense que je vais essayer de dormir un peu après le repas ! »

Enfin dormir, si c'était possible. Quoique, j'avais une certaine facilité à m'endormir n'importe où, n'importe quand. Alors même pendant les turbulences dans lesquels l'appareil venait subitement d'être pris, je pense que j'aurais dormi comme une souche. Mais vu la peur qui ça produit chez ma jeune sœur, je pense que ce ne sera pas possible.

« Eh t'en fais pas, ça arrive fréquemment les turbulences. On ne va pas s'écraser » lui dis-je pour tenter de la rassurer, mais vu la pression qu'elle exerce autour de mon bras, j'ai comme l'impression que c'est bien loin de marcher. Je lui caresse doucement la tête pour essayer de la calmer en lui répétant que dans quelques minutes, ce sera fini et qu'elle pourra retourner à son film. Je lui dis de respirer calmement et qu'elle se concentre sur autre chose.

« Tiens, tu dois la connaître par cœur la chanson de Ha Neul ! » et bêtement, je commence à chanter les paroles de la chanson du groupe de mon frère. C'est plutôt catastrophique, je l'avoue. Moi, je rappe, je ne chante pas ou seulement durant les karaokés. Mais si ça pouvait distraire Kaede le temps que les perturbations à l'extérieur se calment...

Je connais les paroles par cœur, tout comme ma sœur. Combien de fois j'ai pu voir ce clip, alors Kaede... fan du groupe comme elle est, elle avait du le voir plus d'un million de fois ! Alors j'espérais vraiment que la stupidité de son grand frère la ferait sourire. Puis à l'extérieur, le calme est revenu et la signalisation pour la ceinture s'éteint.

« Eh, c'est fini. Ça va aller princesse ? »

_________________
And things will change.
So this is what it feels like, I'll give you the last word. It's alright... it's alright.. it's alright... And this is the town, this is the place if you are the one to give disgrace a name so be it. You've got me holding on to nothing but nothing is all I've got !
©GroggySoul
Seo Han Kyung
avatar

Avatar : Ok Taec Yeon
Crédits : 나는; hotwalkin
Messages : 144
Rival Since : 29/07/2014
Idole
Idole

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 'cause we are wild and young ☆ KaeKyung   Sam 15 Nov - 11:29

Je sais que mon frère essaie de me rassurer, j'entends vaguement sa voix, mais mon cerveau est tellement en panique que je ne comprends plus rien.  Je ne suis jamais à l'aise en transport et je pense que c'est une peur qui va m'accompagner toute mon existence.  Je ne veux même pas prendre mon permis pour conduire, j'ai trop peur.  Quand je repense à tout ça, je suis soulagée de savoir que Miaka n'était pas avec maman et moi ce jour-là.  Au moins elle y échappe un peu, ma tendre sœur.  J'essaie de penser à autre chose, mais je n'y arrive pas.  On dirait que mon corps a décidé de court-circuiter pour éviter la douleur en cas d'atterrissage forcé sur une tour qui exploserait.  Je dois sûrement regarder trop de films, mais j'ai la phobie des transports à cause de tout ce qu'on peut voir.  À la limite, une grosse île flottante pleine d'arbres et de gros robots éco-friendly comme dans Laputa, j'adorerais ça.  Mais une boîte de conserve flottante dont la carlingue fait tellement de bruit en tremblant… ça n'a rien d'attirant pour moi.  Tout ce que j'arrive à faire, c'est m'agripper plus fort au bras de mon frère.  Jusqu'à ce que mon cerveau perçoive un son familier.  C'est pas tout à fait ça, mais c'est bien la chanson de Haneul oppa.  Elle est vieille, mais ça reste ma favorite parce que pour une fois, dans le mv, il y avait plein de gros plans sur lui.

Mes lèvres bougent d'elles-mêmes et je me mets à chanter avec oppa.  C'est un peu ridicule, mais il faut admettre que ça fonctionne très bien.  Mon frère, c'est le meilleur.  Personne d'autre n'aurait mieux pu que lui me consoler de ma frayeur.  Sauf peut-être Haneul ou Miaka, parce que dans la famille, on est beaucoup trop fusionnel.  D'une part, j'ai hâte que le groupe d'Haneul ni-chan reprenne du service parce que je les aime beaucoup, mais d'un autre côté, ça voudrait dire qu'il doit retourner en Corée.  Je veux le garder encore un peu plus longtemps avec moi.  Il faudrait que je trouve un moyen, sans le rendre malheureux, mais ce serait difficile.  Alors je vais lui rendre très souvent visite!

Curieusement, mon esprit a été occupé par autre chose et les turbulences ont finalement cessé.  Je desserre mon étreinte du bras de mon frère et je recommence à respirer un peu plus normalement.  Une agente de bord vient s'enquérir de la situation, ce qui me gêne beaucoup. Je balbuties un peu que tout va bien et elle nous laisse vite en paix.

« Désolée, j'ai vraiment peur pour rien en vrai… je crois que je vais prendre les pilules de sommeil que m'a donné umma et essayer de dormir un peu, ça aidera…  Pardon oppa… »

Je m'étire pour déposer un baiser sur sa joue.  Nos voisins nous regardent d'un air attendri.  En réalité, de l'affection fraternelle de ce genre, ils ne doivent pas en voir souvent, c'est certain.  Je ne dis et ne fais que hocher la tête poliment.  Il y a des étrangers aussi.  Je n'en ai jamais vu autant, c'est intimidant.  J'avale mes cachets et je remets mon film.  Toutefois, je crois que je ne me rends pas jusqu'à la fin avant de m'endormir.

Je finis par me réveiller plus tard, un peu perdue.  Je regarde autour de moi, encore dans les vapes : elle font vraiment effet ces petites pilules.  Je me tourne vers Hankyung que je suis presque surprise de trouver là.  Mais je me souviens maintenant que nous sommes dans l'avion.  J'ai l'impression qu'il y a moins de gens.  Est-ce qu'on a déposé quelqu'un au passage?  C'est possible ça?  Je ne m'y connais pas trop en vol longue distance.

« Où est-ce qu'on est?  Il manque des gens…  Ils sont tous à la salle de bain, ne oppa? »

_________________

I don't need a golden crown to be your princess

Hayashi Kaede
avatar

Avatar : Ishida Ayumi
Crédits : [url=http://alohablu.tumblr.com/]Alohablu[/url]
Messages : 104
Rival Since : 05/08/2014
Admin - Trainee
Admin - Trainee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 'cause we are wild and young ☆ KaeKyung   Dim 1 Fév - 7:54

A noter : même si on chante faux, cela peut toujours calmer ! J'y penserais la prochaine fois, ça pourrait mettre utile. Mais je ne sais pas si changer du DBSD ferait le même effet que sur Kaede. Bon, en tout cas, ça a eu l'air de marcher et c'est ce qui compte. J'ai dû paraître ridicule aux yeux des autres passagers, mais au moins, Kaede va mieux, les autres m'importent peu. Ma petite sœur, énormément. Juste la prochaine fois, je chanterais une de mon groupe, je les connais un peu mieux que celle de mon frère. Logique en même temps.

Je sens la prise de Kaede se relâcher petit à petit, ses doigts se décrispant des miens alors qu'elle relève la tête. Je remets ses cheveux en place et lui tapote la tête pour lui dire qu'elle a été courageuse. « Ça y est, les turbulences se sont arrêtées » lui dis-je en souriant et pressant légèrement sa main une dernière fois sans la quitter, voulant être sûr qu'elle va bien. Une hôtesse arrive, mais repart aussi vite une fois s'être assuré qu'il n'y avait rien de grave à signaler.

Kaede se redresse correctement dans son siège, l'air un peu gêné. « Hey. Y'a vraiment pas de mal à avoir peur de l'avion. Ou de quoique ce soit. Moi j'ai peur des insectes volants, un grand gaillard comme moi ! ». A vrai dire, ce n'est pas que j'ai peur de ces bestioles là, mais je me mets à courir dès que je vois un truc volant, par crainte que ce ne soit une abeille et qu'elle vienne me piquer. J'en suis allergique et une seule piqûre signifie la fin pour moi alors plutôt que perdre mon temps à identifier l'insecte en question, je cours aussi loin que possible. Ne tentons pas le diable.

Ma frangine a l'air d'avoir repris des couleurs et me remercie pour ce que j'appelle ma stupidité. Mais bon, un grand frère, ça fait tout aider ses frères et sœurs !

« Oui tu devrais dormir pour le reste du voyage, je vais sûrement faire de - » et avant même que je ne puisse finir ma phrase, un bâillement s'échappe de ma bouche. Oui, je pense qu'il est temps de piquer un somme. Comme ça, on aura pas le décalage en pleine tronche. Je souhaite une bonne sieste à ma sœur et je m'installe confortablement dans mon siège avant de mettre mes écouteurs et de lancer mes chansons aléatoirement. Autant dire que je me suis endormi rapidement.

Quand je me réveille, Kaede dort toujours. L'avion est sur le point d'atterrir, mais ce n'est pas encore notre destination finale. Nous faisons escale dans une ville dont je n'ai pas compris le nom, mais nous ne sommes plus qu'à trois-quatre heures de l'Australie. J'ai tellement hâte d'y être. Plusieurs personnes descendent, peut-être une quarantaine. J'en profite pour sortir mon guide touristique sur le pays où nous allons, imaginant déjà les endroits où nous pourrions aller en arrivant. Enfin, le premier lieu sera l'hôtel puis un restau. Sûrement le restau en premier.

Plusieurs minutes après, Kaede se réveille, un peu déboussolée apparemment.

« Salut Princesse, bien dormi ? Et oui, on fait escale je sais pas trop où. On repart dans quelques minutes et on arrive en Australie dans trois heures. Donc tu peux continuer ton film ou retourner dormir » lui dis-je avec un sourire avant de retourner dans mon bouquin. « Oppa a trouvé pleins d'endroits sympas à visiter, y'a même un endroit où on peut caresser des koalas, tu voudras qu'on y aille ? ».

Plus je feuillette la brochure, plus j'ai hâte qu'on arrive. De découvrir les grandes plages, la nature australienne, mais surtout, de pouvoir sortir au grand air sans être reconnu, sans avoir à me cacher. De pouvoir être libre.

_________________
And things will change.
So this is what it feels like, I'll give you the last word. It's alright... it's alright.. it's alright... And this is the town, this is the place if you are the one to give disgrace a name so be it. You've got me holding on to nothing but nothing is all I've got !
©GroggySoul
Seo Han Kyung
avatar

Avatar : Ok Taec Yeon
Crédits : 나는; hotwalkin
Messages : 144
Rival Since : 29/07/2014
Idole
Idole

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 'cause we are wild and young ☆ KaeKyung   Sam 7 Fév - 7:58

Je frotte mes yeux avant de couvrir ma bouche comme j'ai très envie de bailler.  J'émerge difficilement de mon sommeil, mais c'est un peu à cause de mes pilules, parce que je ne suis plus du tout fatiguée, je dois avoir dormi assez longtemps.  J'étire mes jambes qui sont un peu engourdies d'être restée assise aussi longtemps et puis je lève les bras car je me sens un peu raide au niveau des épaules.
Une fois que ton frère m'explique la situation, tout m'apparaît très logique.  Je m'étonne même de ce qu'il ne m'a pas réveillée plus tôt pour me le dire et ainsi se lever pour aller se dégourdir les jambes un peu.  Après tout, avec sa taille, ça ne doit pas être particulièrement confortable d'être assis tout tassé dans ce siège d'avion.  Je hoche la tête quand il me demande si j'ai bien dormi, pour acquiescer.  Oui j'ai fait une bonne sieste, ça il faut l'admettre.  Je crois que la présence de mon frère tout près de moi a contribué à me faire sentir mieux.  En même temps, qui pourrait se sentir mal à côté d'un grand gorille calinours comme lui?  Oui, on s'y sent bien en sécurité.

Par contre, plutôt que dormir, je commence avoir bien envie de me dégourdir les pattes et puis aller à la salle de bain.  Je regarde par dessus l'épaule de mon frère sa brochure.  C'est coloré et il y a plein d'attractions intéressantes.  Moi je veux aller voir les kangourous.  J'ai toujours rêvé de voir des kangourous en réalité.  C'est un animal que je trouve intriguant.  C'est drôle quand même.

« Oppa a trouvé pleins d'endroits sympas à visiter, y'a même un endroit où on peut caresser des koalas, tu voudras qu'on y aille ? »

Je hoches vivement la tête, complètement séduite par l'idée.  Oui si je peux caresser des koalas je veux bien.  J'attrape avec vivacité le bras de mon frère et je le serre dans ton excitation.

« Vraiment?  On peut vraiment aller caresser des koalas?  C'est trop génial!  Oh!  Mais les koalas, ils ne peuvent pas nous mordre hein? »

C'est vrai, quand j'y pense, est-ce que c'est dangereux des koalas? Sûrement pas, sinon on n'aurait pas le droit de leur faire des câlins.  J'ai trop hâte d'y être ce sera trop bien!

« Tu pourras me prendre en photo avec un koala?  Je voudrais l'envoyer à Haneul nichan!  Ça aurait été bien s'il était venu aussi, mais je suis contente d'avoir oppa pour moi toute seule! »

Par contre, mon excitation me fait agiter les jambes et ça réveille encore plus mon envie d'aller à la salle de bain.  Du coup je me tourne vers la fenêtre un peu gênée.

« Hum… oppa, il faudrait que j'aille au petit coin… tu me laisses passer s'il te plaît? »  Je n'ose pas le regarder quand il s'écarte du chemin pour me laisser aller là où j'ai besoin.  J'y cours même un peu.  Je suis chanceuse parce qu'il n'y a personne dans les toilettes de l'avion.  Avant de retourner à mon siège, je fais quelques étirements parce que je me sens bien rouillée.

Quand je retourne à mon siège, on annonce le décollage prochain de l'avion.  Je me cale bien contre le dossier de mon siège, dans la crainte d'autres turbulences, mais tout se passe à merveille et je me sens extrêmement soulagée.  Une fois dans les airs, je ne cesse de poser des questions à mon frère à propos des endroits que nous irons visiter.  Son livre de tourisme m'intéresse plus que mon film et je suis curieuse de savoir tout ce qu'on peut faire une fois sur place.

De ce fait, le reste du voyage se passe sans incident et nous arrivons enfin à destination, sans que le temps ne me paraisse si long au fin du compte.
Récupérer nos bagages est un peu long, mais on passe vite à travers les autres étapes et on se retrouve sur le sol australien.  Une fois les barrières passées, j'attrape mon frère pour qu'on prenne le temps de prendre en photo ce moment mémorable.

« Oppa!  Cheesu! »

Je veux garder beaucoup de souvenirs de ce moment passé avec mon frangin.

« Est-ce que quelqu'un nous accueillera avec une pancarte? »

Pour être honnête, j'ai laissé mon frère organiser tout ça, parce que je ne m'y connais pas vraiment en voyage.  Je l'ai aidé à choisir par contre certaines choses bien sûr!  Autrement, ça ne serait pas aussi chouette!

_________________

I don't need a golden crown to be your princess

Hayashi Kaede
avatar

Avatar : Ishida Ayumi
Crédits : [url=http://alohablu.tumblr.com/]Alohablu[/url]
Messages : 104
Rival Since : 05/08/2014
Admin - Trainee
Admin - Trainee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: 'cause we are wild and young ☆ KaeKyung   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

'cause we are wild and young ☆ KaeKyung

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cho Su Wun • wild and young
» young, wild and free ✰ juyne & louis
» Baptême de Wild Cloud
» Sarah Wild
» 06. Let's be young folks together - PV Santana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors v.2 : Rival Survival :: VIP Section :: Time travel :: Flashback-