Partagez | 
 

 When you hug me once you’ll know my heart is beating - ft. Kyute ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: When you hug me once you’ll know my heart is beating - ft. Kyute ♥   Dim 28 Sep - 8:05

Les écouteurs dans les oreilles, la musique chantant un hymne sexy d'été, tu ne remarques pas que le conducteur du taxi te regarde bizarrement. Enfin, en tout cas pas encore. « Touch my body, body ! », que tu te mets à chanter à tue-tête dans le taxi en essayant vainement de refaire la chorégraphie des BLAZing, et tu t'arrêtes d'un geste brusque quand tu vois, dans le rétroviseur, deux grands yeux t'observer. Ben quoi ? Il a jamais vu un garçon de ton âge chanter des chansons de femmes, et qui plus est des BLAZing dans son taxi ? Il a pas eu beaucoup de clients rigolos à ce que tu as l'air de voir... Un peu de bonheur et de déhanché de fessier dans son taxi morose, ça ne peut lui faire que du bien, non ? Bon ok, t'as pas le même fessier à déhancher que le reste des BLAZing, mais tu es sûr qu'avec un petit short sexy et une perruque et du maquillage, tu pourrais presque faire partie des leurs ! Tout à fait, ce n'est que la douleur des talons qui te tient éloigné – et quelle expérience ça serait de devoir trouver des talons en taille 43, tu te demandes si les femmes géantes doivent faire leurs chaussures par elles-mêmes. Enfin bref, tu t'égares et comme le chauffeur de taxi te regarde toujours fixement alors que tu as arrêté de gigoter, tu te rends finalement compte que la voiture est à l'arrêt et que t'as l'air … arrivé ?

Il te dit en coréen – enfin tu penses qu'il te dit ça – le prix que ça a couté, heureusement comme tu n'as rien compris, tu as été assez vif d'esprit pour regarder le compteur affiché devant, et tu farfouilles dans tes poches pour lui sortir un billet assurant la course, accompagné d'un grand sourire. Mais il a pas l'air spécialement fan de tes charmes alors tu les gardes pour toi et te sors du taxi avant de récupérer tes affaires – essentiellement un sac de voyage et ta précieuse guitare accoustique – avant de lui faire un signe de la main quand le conducteur repart. Bah quoi, même s'il a pas apprécié ton déhanché ne veut pas dire qu'il faut partir en mauvais termes.

Les mains dans les poches, ton sac à dos sur une épaule et la guitare sur l'autre tu lèves les yeux vers le bâtiment qui te fait face et sourit, trop heureux de pouvoir retrouver enfin ton meilleur ami après tant de mois passés l'un si loin de l'autre. Mais ça, ca sera après avoir attrapé de quoi boire et manger, car ton estomac chante bientôt un air d'opéra tellement le repas dans l'avion ne t'as pas suffit et tu fais un détour au 7/11 du coin de la rue pour attraper le nécessaire : quatre cannettes de bière, 2 ramen cups, 3 paquets de chips et 2 triangles de riz avant de monter quatre par quatre les marches. Tu ne lui as pas dit que tu étais là, que tu venais lui rendre visite, et tu voudrais que ton entrée soit la plus magnifique pour lui laisser le plus beau souvenir au monde. Alors tu te poses devant la porte du dortoir dans lequel Kyu vit et tu appuies sur la sonnette avant de jeter ton sac sur le côté, ranger ta guitare, et prendre un air de drama queen, le coude appuyé contre le mur, la jambe pliée dans un élan lyrique, et une main sur les hanches avec un visage langoureux, oui tu es fin prêt à ce que ton meilleur ami ouvre la porte.

_________________
John Lennon once said that the Beatles were more famous than Jesus. We’re not famous or special, but we do what we want to do. We may be getting dimmer in the world, but music makes the sound of my heart grow clearer.©
Li Chuang Kai
avatar

Avatar : Lee Sungyeol
Crédits : (c) Val'
Messages : 24
Rival Since : 07/08/2014
Admin - Performer
Admin - Performer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: When you hug me once you’ll know my heart is beating - ft. Kyute ♥   Dim 28 Sep - 19:52

Tu n'aimais pas du tout vivre seul. Ou plutôt que vivre seul, c'était l'atroce absence qu'avait laissé les membres de ton groupe dans un appartement bien trop grand pour toi, qui te faisait mal au cœur.  Le plus longtemps tu pouvais donc rester à l'agence le mieux tu te portais.

Tu étais rentré un peu plus tôt que prévu ce jour-là, car même si tu aurais bien voulu rester jusqu'au moins les petites heures du matin, on ne t'en avait pas laissé l'occasion. La Haengbok devait fermer ses portes pour une soirée afin de régler quelques problèmes au  niveau de l'électricité et on t'avait donc fait évacuer alors que tu étais encore en train de jouer et de chantonner quelques airs sur ta guitare.

Tu te retrouvais donc enfermé dans ton appartement, le ventre aussi vide que celui-ci. Ta guitare avait retrouvé sa place dans tes mains, et ce n'était pas parce que tu n'étais pas dans une des salles de répétition et de musique de l'agence que tu n'étais pas capable de pratiquer la chanson qui ne tarderait pas à être diffusée. Ta première chanson en solo.
Ca t'avait noué la gorge de savoir qu'on te proposait de faire quelque chose seul. Tu n'étais pas habitué à être sur les devants de la scène sans que personne ne soit à tes côtés. Mais tu t'étais dit que ce serait aussi une bonne occasion de faire quelque chose de nouveau et quelque chose qui te plaisait, en attendant que ton groupe se remplisse. Maintenant, tu préparais ton single bien docilement en reprenant pendant des heures ta chanson pour qu'elle soit parfaite quand tu devras la chanter.

Tout ça pour dire que tu te retrouvais assis sur ton canapé à reprendre encore et encore tes accords, sans avoir rien mangé, et que la faim commençait à se faire ressentir dans une partie éloignée de ton cerveau.

La sonnette retentit et te fit bondir sur ton canapé, si bien que tu faillis lâcher ta guitare. Tu la posas sur le côté, doucement afin de ne pas l'abîmer, puis te levas et te rapprochas de la porte pour aller ouvrir. Qui donc pouvait bien sonner à cette heure-ci ? Seulement très peu de gens venaient te rendre visite (parmi lesquels Jaehyun, et c'était peut-être après tout), surtout ici, et tu n'attendais personne. Tu regardas par l’œil de bœuf mais n'arrivas pas à distinguer quoique ce soit, et de ce fait, tu tournas le verrou puis finis par ouvrir la porte.

Tu ouvris de grands yeux ronds alors que tu détaillais la personne qui te faisait face. Devant toi, se dressait, dans toute la splendeur de ses un mètre quatre vingt quatre, son meilleur ami Chuang Kai. Son coude était appuyé contre le mur, et sa jambe était plié dans un air dramatique. Mais ce fut son regard qui te marquas plus qu'autre chose.

Tu clignas des yeux. Une fois. Deux fois. Puis tu éclatas d'un rire très clair, avant de te rapprocher de ton meilleur ami, et d'esquisser un mouvement pour le prendre dans tes bras.

« Chuang Kai!!! Qu'est-ce que tu fais là ? »

Tu souris, et quand tu finis par te dégager de l'étreinte, tu attrapas l'un de ses bagages et le ramenas à l'intérieur.

« Rentres ! »


Ca faisait des mois que vous ne vous étiez pas vus et tu étais on ne peut plus heureux de le voir. Ton cœur avait légèrement accéléré sa cadence, dans l'excitation de le revoir. Et la vue de ton meilleur ami avait fait envoler tout malaise de se trouver seul dans ce trop grand appartement.

Tu ne penses pas que tu aurais pu être plus heureux de voir qui que ce soit d'autre.

_________________

«©»
Jung Kyuhyun
avatar

Avatar : Kim Sangwoo (Roy Kim)
Crédits : Val'
Messages : 26
Rival Since : 31/07/2014
Admin - Performer
Admin - Performer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: When you hug me once you’ll know my heart is beating - ft. Kyute ♥   Lun 29 Sep - 2:14

Le silence et la tronche que tire ton meilleur ami lorsqu'il te voit – de toute ta splendeur telle une des French Girls de Jack dans Titanic – est magique, et rien que de le voir éclater de rire te fait te sentir tout heureux. Tu as réussi ta mission, celle de le surprendre, et celle de lui donner le moral, car tu te doutes qu'il n'est pas au top de sa forme en ce moment. Agent Li, 036, mission terminée, je répète, mission terminée. Bravo pour ce succès, vous pouvez être fier. Vous avez l'autorisation d'enlacer votre meilleur ami, sur ce, rompez.

Trop heureux de le voir , sa petite tête de kyukyute te manquait tellement souvent, tu le serres sans ménagement dans tes bras. Lorsqu'il te demande ce que tu fais là tu lui montres ton plus grand sourire et sautille sur tes pieds.

« Qu'est ce que tu crois que je fais là, bien sûr que je viens voir l'amour de ma vie que je n'ai pas vu depuis des mois. Oh Kyute, ne te languis-tu pas de moi lorsque je suis si loin ? Comment fais-tu pour survivre à la distance... »

Tu t'arrêtes dans un élan lyrique, et le recule pour le sortir de tes bras avant de poser ta main sur ton front, les yeux fermés comme si tu étais dans une vraie tragédie grecque.

« Se pourrait-il que......... tu me trompes ???????? » tu t'exclames dans un grand cri tragique avant d'éclater de rire et de le suivre à l'intérieur après avoir récupéré le sac de courses et ta guitare que tu as de nouveau glissé sur ton épaule. Rapidement tu te déchausses – ou plutôt tu défais rapidement tes lacets et balance tes chaussures là où elles partent quand tu kickes dans le vide – et suit ton meilleur ami dans le dortoir réservé à son groupe.

« Et ben, heureusement que je suis arrivée, ça a l'air pas joyeux ici, il fallait du rire ici... Et devines quoi ? Parce que je suis parfait... »

Tu t'arrêtes avant de faire un faux bruit de roulement de tambour avec ta bouche et tu tournes sur toi-même avant d'ouvrir le sac plastique rempli de victuailles sous le nez du coréen.

« Tadam, j'ai même ramené de quoi à manger ! »

Tu poses, de manière pas du tout délicate le sac par terre, tant pis pour les canettes de bière, et va d'abord ranger avec sagesse ton étui de guitare dans le coin de la pièce, à côté de la collection de ton meilleur ami et tu débarasses rapidement celle qui est sur le canapé, qu'il a du laisser là car tu avais du l'interrompre en pleine répétition, pour la ranger avant de te lancer – de toute ta grâce, c'est à dire les quatre fers en l'air, et croyez moi, ça fait de la longueur vu que tu n'es pas le plus petit des hommes – sur le canapé du salon dans un grand bruit « Ouaaaaargh c'est tellement mieux que les sièges de l'avion! »

_________________
John Lennon once said that the Beatles were more famous than Jesus. We’re not famous or special, but we do what we want to do. We may be getting dimmer in the world, but music makes the sound of my heart grow clearer.©
Li Chuang Kai
avatar

Avatar : Lee Sungyeol
Crédits : (c) Val'
Messages : 24
Rival Since : 07/08/2014
Admin - Performer
Admin - Performer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: When you hug me once you’ll know my heart is beating - ft. Kyute ♥   Dim 5 Oct - 5:11

Lorsque tu le pris dans tes bras, il te le rendit mille fois, te serrant comme il en avait l'habitude et malgré la douleur d'être presque étouffé de cette manière, tu ne pouvais nier que cela t'avait manqué. Son sourire aussi t'avait manqué d'ailleurs.

« Qu'est ce que tu crois que je fais là, bien sûr que je viens voir l'amour de ma vie que je n'ai pas vu depuis des mois. Oh Kyute, ne te languis-tu pas de moi lorsque je suis si loin ? Comment fais-tu pour survivre à la distance... »

Tu te mis à rire de plus belle en écoutant ces paroles. C'était tellement typique de ton meilleur ami, mais c'est une des choses qui te faisait l'aimer autant, bien que lui et toi, vous étiez complètement opposés dans bien des domaines.
Il fallait bien avouer que tu te languissais de le voir, cependant. Tu survivais à la distance, évidemment, mais la solitude du grand appartement contrastait tellement avec le confort que tu éprouvais à ses côtés, que rester loin de cette boule d'énergie, avait tendance à te peser.

Alors que tu t'apprêtais à lui tourner le dos avant de rentrer il se mit la main sur le front, toujours aussi théâtral, lâchant son  « Se pourrait-il que......... tu me trompes ???????? » qui te fit rire aux éclats.

Bien sûr que non, tu ne le « trompais » pas. Avec qui d'autre aurais-tu pu de toute façon ? Personne n'était comparable au chinois quant à la joie que tu éprouvais en le voyant. Excepté certainement ton frère, mais c'était une toute autre histoire. D'autant plus que tu le voyais beaucoup plus souvent que ton meilleur ami, à présent, étant donné qu'il habitait en Corée et qu'on ne vous interdisait plus de vous voir. Avec lui, vous étiez fusionnels mais différemment cependant. Et si un rien avait tendance à te faire sourire, tu ne le faisais jamais autant qu'avec Chuang Kai, tant sa compagnie t'étais familière, agréable, et aussi de par son tempérament naturel.

« Et ben, heureusement que je suis arrivé, ça a l'air pas joyeux ici, il fallait du rire ici... Et devines quoi ? Parce que je suis parfait... » Une pause, le temps qu'il tourne sur lui même en faisant un bruit de... tu ne sais pas trop quoi avec sa bouche, puis « Tadam, j'ai même ramené de quoi à manger ! »

Ton sourire s'agrandit si cela était même possible. De la nourriture ! Qu'est-ce que tu aurais pu imaginer de mieux ? Rien, très certainement. Ton ventre lui aussi était d'accord avec cette affirmation alors qu'il te semblait brûler de l'intérieur.


« Tant mieux, je commençais vraiment à avoir faim. »
déclaras-tu alors.

Il prit ses aises sur ton canapé avant même que tu puisses lui dire de faire comme chez lui, mais cela ne modifia en rien ton sourire, alors gravé sur tes lèvres. Tu profitas d'ailleurs du moment où il posa ses fesses pour attraper ta guitare alors posée là que ton ami venait de déplacer pour ne pas l'écraser, et la rapporta dans l'étui dans ta chambre.

Tu revins en l'espace de quelques secondes seulement, le sourire toujours collé aux lèvres, alors qu'il  ne semblait pas avoir bougé, puis vint t'asseoir en tailleur à côté du sachet plastique qu'il avait posé et dont tu avais pu avoir un bref aperçu du contenu tout à l'heure quand il te l'avait montré. Tu en sortis la nourriture et la posa sur le côté, encore toute emballée, en tendant les exemplaires à Chuang Kai.

Mais tu t'arrêtas dans tes mouvements quand tu aperçus quelque chose au fond du sac que tu n'avais pas remarqué précédemment. Tes sourcils se froncèrent de manière plutôt intense, avant que tu ne relèves les yeux vers ton meilleur ami, un peu confus.

« Tu as ramené de la bière ? »


Il comptait te saouler ou bien ? Il te connaissait mieux que personne et savait très bien ton niveau de tolérance à l'alcool. C'est à dire. Presque inexistante. Une bière encore, ça allait. Mais deux ? Non vraiment. Il devait avoir prévu de te voir saoul, tu ne voyais pas d'autre explication.

_________________

«©»
Jung Kyuhyun
avatar

Avatar : Kim Sangwoo (Roy Kim)
Crédits : Val'
Messages : 26
Rival Since : 31/07/2014
Admin - Performer
Admin - Performer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: When you hug me once you’ll know my heart is beating - ft. Kyute ♥   Ven 10 Oct - 7:12

Quand ton meilleur ami te dit qu'il commençait à avoir faim, tu es ravi : en plus de pouvoir te goinfrer, tu vas pouvoir remonter le moral de ton ami, qui a l'air pas au top de sa forme là tout de suite, en lui donnant à manger. La tête à moitié à l'envers sur le canapé, dépassant du fauteil pour tomber un peu vers le sol, une jambe sur le dossier, tu regardes Kyute déplacer sa guitare pour la ranger et tu souris d'autant plus. Voir ton ami te fait vraiment immensément plaisir, et tu sais que au vu de ce qu'il se passe avec son groupe en ce moment, il n'a pas spécialement le moral au beau fixe, et si tu peux être son superman – ou sa catwoman, catwoman est vraiment trop cool avec ses griffes – tu es ravi. Fatigué par le voyage, tu ne bouges pas pendant que tu entends les cordes de la guitare frotter contre ses doigts et une boite se refermer, ni quand ce dernier revient et s'asseoit en tailleur à côté du sac en plastique.

C'est le bruit du farfouilli dans le sac qui finit par te tirer de la langueur fatiguée dans laquelle tu te trouvais : c'est pas habituel d'avoir des coups de barres comme ça, mais généralement, une gorgée de bière et ça repart!, d'ailleurs en parlant de ça, tu commences à avoir soif. Et faim. D'ailleur Monsieur ton estomac te le signale en se manifestant de manière bruyante – aussi mal élevé que son maître celui-là : limite il aurait pu chanter une chanson au moins si il fallait qu'il se manifeste. Tu te demandes d'un air rêveur si on peut éduquer son estomac à gargouiller en rythme ou en mélodie et tu te promets intérieurement d'essayer ça quand tu seras seul, comme par exemple quand Chang Ming est dans la salle de bain et que Yu est parti dans la chambre de Wan & Chen.

« Tu as ramené de la bière ? »

Oops, tu avais oublié que monsieur était particulièrement sensible à l'alcool, par sensible entendre ici qu'il se mettait à ronfler après une deuxième bière, après avoir été tout rouge et repris son accent incompréhensible du sud de la Corée, alors que toi pas du tout. Au départ, tu voulais prendre des bières que pour toi parce qu'au final, tu savais très bien que il tenait pas la distance mais en voyant la tête qu'il faisait tu lui fis un grand sourire – à l'envers puisque tu n'avais toujours pas bougé – et t'élanca hors du canapé pour attérir très rapidement à ses côtés.

« Alors je t'explique, tu te rapelles que ton meilleur Chuang Kai a une descente qui fait peur à tout le monde, et qu'il est très peu souvent pompette. »

Tu l'aides à sortir les bières du sac avec un grand sourire.

« Mais son meilleur ami Kyukyute a un petit problème avec l'alcool, alors il essaie de le réguler, et lui donne peu à boire. Tu sais, c'est comme les gremlins, si tu leur donne à boire après une certaine heure, ils se transforment et deviennent méchants. »

Tu fais une tête très expressive, pour montrer ta peur de voir Kyuhyun se transformer en gremlin carnivore.

« Et moi je ne veux pas me faire dévorer. Ce que je te propose c'est : tiens ta part. »

Tu lui fait glisser une bière sur le parquet, juste devant lui en guise de cadeau.

« et comme je suis un ami dévoué, je vais me sacrifier pour toi. Apprécie le sacrifice. » dis-tu en ramenant vers toi les quatre autres canettes de bière.

« Avoue, je suis un ami formidable ! Que ferais-tu sans ton Chuang Kai, sans ton sauveur, ton superman ????? »

_________________
John Lennon once said that the Beatles were more famous than Jesus. We’re not famous or special, but we do what we want to do. We may be getting dimmer in the world, but music makes the sound of my heart grow clearer.©
Li Chuang Kai
avatar

Avatar : Lee Sungyeol
Crédits : (c) Val'
Messages : 24
Rival Since : 07/08/2014
Admin - Performer
Admin - Performer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: When you hug me once you’ll know my heart is beating - ft. Kyute ♥   Lun 20 Oct - 18:29

Tu ne bougeas pas de ta position pendant un moment, le fixant, le sourcil toujours levé en interrogation, alors qu'il te regardait tout sourire -ce sourire qui lui était bien propre-, le corps complètement retourné sur ton canapé. Puis, il se releva dans une galipette et vint te rejoindre, un sourire toujours aussi malicieux aux lèvres, l'étincelle faisant pétiller ses yeux, alors qu'il commençait à te parler comme on parle à un gosse, ou quelque chose dans le genre.

« Alors je t'explique, tu te rapelles que ton meilleur Chuang Kai a une descente qui fait peur à tout le monde, et qu'il est très peu souvent pompette. »

Tu acquiesce lentement, pas trop sûr de là où il veut en venir, alors qu'il t'aide à sortir -avec joie- les bières du sachet plastique.
Une descente qui fait peur à tout le monde, mais cela ne t'a pourtant pas empêché de le voir bourré à plusieurs reprises au cours de votre amitié. Particulièrement le jour de votre rencontre, pour dire vrai. Enfin, il restait vrai qu'il avait la descente facile et qu'il n'était que rarement troublé par l'alcool, et que la bière ne l'affectait pas tant que cela. Ce qui était ridicule, parce que c'était tout le contraire de toi, qui tenait à peine debout après ta seconde bière.
(L'humiliation n'en était que plus écrasante)

« Mais son meilleur ami Kyukyute a un petit problème avec l'alcool, alors il essaie de le réguler, et lui donne peu à boire. Tu sais, c'est comme les gremlins, si tu leur donne à boire après une certaine heure, ils se transforment et deviennent méchants. »

Tu continuas à acquiescer tout en laissant échapper un petit sourire et une mine plutôt défaite. Même si l'expression de Chuang Kai était hilarante.

« Et moi je ne veux pas me faire dévorer. Ce que je te propose c'est : tiens ta part. »  

Il fit glisser la bière sur le parquet, que tu attrapas d'une main hésitante, et ramena contre toi. Elle était encore fraîche dans la paume de ta main, malgré le détour qu'elle avait du faire, tu ne pu t'empêcher de remarquer.

« et comme je suis un ami dévoué, je vais me sacrifier pour toi. Apprécie le sacrifice. »

Tu ris à ces mots et aussi quand tu le vis ramener à lui ce qu'il restait des bières.

D'accord, une bière pourrait être suffisante -à te faire monter le rouge aux joues, sûrement, et à te faire cligner des yeux- et satisfaisante. Tu pourrais survivre. Tu pouvais tout de même en avaler autant. Théoriquement.

« Avoue, je suis un ami formidable ! Que ferais-tu sans ton Chuang Kai, sans ton sauveur, ton superman ????? »

Tu ris de plus belle, les yeux se plissant de manière tendre. Tu fus tenté de répondre sincèrement quelque chose dans les alentours de « pas grand chose » mais tu n'en dis rien. Tu te contentes d'acquiescer doucement.

Tu repris dans tes mains les snacks apportés par ton meilleur ami et entrepris d'enlever une partie de l'emballage afin qu'il ne sorte que le bout de l'onigiri. Tu ouvris ensuite la canette de bière de tes doigts, dans un joli petit pshhh, et relevas ton regard vers le chinois, un sourire aux lèvres et montrant la boisson dans tes mains. Tu trinquas alors avec lui en riant doucement, et puis portas le liquide à tes lèvres, prenant une ou deux gorgées avant de reposer la boisson traître à côté de toi.

Vous étiez assis par terre au beau milieu de ton salon, et vous vous apprêtiez à manger, mais cela n'avait pas l'air de plus te déranger que cela. Et lui non plus visiblement, enfin, tu l'espérais.

« Il doit me rester un peu du kimchi de ma mère, si tu veux que j'aille en chercher ? » lui proposas-tu en souriant.

Le kimchi de ta mère était très certainement -tu en étais persuadé- le meilleur kimchi qui puisse jamais exister.

« Ton vol n'a pas été trop long ? » t'enquis tu de savoir, très honnêtement.

Même s'il avait plaisanté, à ce moment là, sur le fait qu'il était ton superman, tu aurais bien pu le considérer comme ton sauveur, d'une certaine manière. Il te sauvait de bien des longues heures passées à jouer sur ta guitare de manière presque dramatique, à tenter d'écarter de tes pensées la perspective de « redébuter » bientôt, sans les membres de ton groupe et sans autre nom que le tien.
Oui, après tout, c'était vrai que tu ne ferais pas grand chose, sans ton Chuang Kai.

_________________

«©»
Jung Kyuhyun
avatar

Avatar : Kim Sangwoo (Roy Kim)
Crédits : Val'
Messages : 26
Rival Since : 31/07/2014
Admin - Performer
Admin - Performer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: When you hug me once you’ll know my heart is beating - ft. Kyute ♥   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

When you hug me once you’ll know my heart is beating - ft. Kyute ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Such a precious toy, boy you’ll be my foil. [Luce & Jim]
» 03. Boy, one day you'll remember me !
» « And i won't waist a minute without you » le 22/10 à 01h23
» You're in trouble here [Mission terminée]
» and he said “listen, listen, i’m not afraid to go if it’s with you, i was born to live for you”, 04.03 - 03:11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors v.2 : Rival Survival :: VIP Section :: Flash RP-