Partagez | 
 

 Gunkanjima Island : Nakijama Aiji & Okada Mitsu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Gunkanjima Island : Nakijama Aiji & Okada Mitsu   Sam 1 Nov - 10:52


Gunkanjima Island


L'île de Gunkanjima ? Est-ce que cela vous dit quelque chose ?
Un amas de petits buildings, tous abandonnés et tombant en ruine avec le temps. Des pierres et des amoncellements de ce qui était auparavant de fiers bâtiments, jonchant le sol des vieilles rues de la petite ville, des restes de vitres brisées de ce qui faisait une fois la vie.

Officiellement, la municipalité vous dira que le business n'étant plus suffisant sur cette petite île, a provoqué l'abandon de cette ville, où quelques familles bien distinctes habitaient, laissant les bâtiments se délabrer d'eux même avec le temps.

Pourtant, de nombreuses rumeurs courent sur cette petite île maintenant déserte. Des rumeurs qui se sont encore amplifiées au cours de ces derniers jours mais aussi de ces dernières années. Il est dit qu'il existait sur cette île, il y a des années de cela, un bon nombre de familles, qui étaient venues sur cette île dont les bâtiments avaient été tout fraichement construits, pour commencer à peupler l'île. Ces familles formaient les premiers résidents de Gunkanjima. Cependant, il ne reste plus personne aujourd'hui. Rien d'autre qu'une ville vide d'habitants et de vie.

On dit que les précédents et premiers résidents de cette ville ont, un beau jour, vu leurs ressources s'amenuiser, créant quelques conflits dans le bon équilibre de l'île, mais pas suffisamment pour les faire perdre espoir. Cependant, peu de temps après, ils apprirent que les îles alentours avaient été désertées, et que si certains des habitants avaient fui ces îles à cause de la misère, d'autres avaient simplement succombé à un mal bien plus mystérieux et profond. Mal qui n'aurait pas tardé à se propager sur l'île de Gunkanjima, aussi.
Les habitants, consternés mais aussi effrayés par les nouvelles et les présages de mort, se seraient tenus sur le qui-vive pendant des jours, alors affamés par la nourriture qui commençait à manquer, comme le reste de leurs ressources. Et puis, un par un, les foyers s'étaient vus décimés. Chaque nuit, on pouvait apercevoir un homme vêtu de noir se promener dans les rues de Gunkanjima, sans que personne ne puisse l'attraper ou ne réussisse à l'arrêter, et après être entré dans un bâtiment ou dans un foyer, les personnes à l'intérieur étaient retrouvées mortes le lendemain matin à l'aube. Tuées de manières toujours différentes et toujours plus horribles. On dit que les quelques survivants de ce massacre toujours irrésolu auraient témoigné que l'homme en noir serait simplement venu chercher les âmes des gens dont le temps était révolu, tuant ainsi toute la population de l'île. Les autres personnes qui auraient dû s'installer sur la toute nouvelle et fraîchement construite Gunkanjima ne sont ainsi jamais venues, de peur de se faire elles aussi tuer dans d'étranges circonstances.

Quant à l'homme en noir, on dit qu'il hante encore sur Gunkanjima afin de chercher de nouvelles âmes à récupérer, et que si on s'en donnait la peine, peut-être serait-il possible de le croiser.

Et vous, alors ? Croyez-vous en ces rumeurs, et aurez-vous le courage de vous aventurez aussi sur les friches du passé ?
Masterkey
avatar

Messages : 547
Rival Since : 13/11/2013
Maître de Jeu
Maître de Jeu

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rivalsurvival.forumactif.pro
MessageSujet: Re: Gunkanjima Island : Nakijama Aiji & Okada Mitsu   Dim 30 Nov - 7:53


Tu t'es décidée. Il s'en suivra une mort atrocement douloureuse.

Tu vas assassiner ton meilleur ami. Douloureusement. Lentement.
(l'étouffer dans son sommeil paraît être une solution presque trop douce. L'écorcher, en revanche...)

Tu étais censée le retrouver là, à l'endroit même de votre rendez vous, au départ du petit bateau qui vous reliait à l'île de Gukanjima. Il a même trouvé ça drôle de te faire croire qu'il était déjà sur le navire avant que ce dernier embarque, et maintenant tu te retrouves avec la mauvaise surprise d'être en face à face avec quelqu'un de complètement différent du guitariste chinois, voir ici noté, Nakashima Aiji.

Le déplaisir que tu éprouves à le retrouver doit être quelque peu marqué sur ton visage, car tu n'es pas réellement du genre à te priver de montrer tes émotions. Cependant, il est aussi largement recouvert par l'envie d'écorcher vif ton meilleur ami et aussi l'angoisse qui commence à faire sa place dans le creux de ton ventre.

C'est lui, Li Chuang Kai, qui t'as dit qu'il viendrait au Japon et que de ce fait vous devriez aller voir du côté des événements et tout ce qui entourait Halloween et qui t'as demandé de l'accompagner. C'est aussi lui qui a fini par t'en convaincre malgré ta réticence importante, car si tu ne crains nullement tout ce qui a un rapport de près ou de loin avec l'horreur tant que cela reste de la fiction, tu ne peux pas en dire autant de tout ce qui s'apparente aux légendes urbaines et aux maisons hantées grandeur nature. Tant que tout cela reste inscrit sur une page de papier ou derrière un petit écran, tu comprends bien que cela n'appartient pas à la réalité, mais à l'extérieur, bien que tu ne sois pas du tout de nature trouillarde d'ordinaire, ce n'est pas exactement la même chose. Et rien que l'idée de rester seule sur une île déserte où courent des rumeurs comme quoi toute la population a été décimée dans des conditions atroces, suffit à te ficher déjà des frissons qui viennent parcourir ton échine.
(et peut-être des envies de faire subir le même sort au dit meilleur ami qui a décidé de te laisser seule en compagnie de quelqu'un que tu ne portes pas particulièrement dans ton cœur.)

Aurais-tu su qu'il ne viendrait pas, tu ne te serais jamais même ramenée si près du bateau qui allait vous conduire sur l'île (et peut-être à votre mort certaine).

A la place, tu te retrouves à martyriser ton pauvre portable pour le harceler de messages et de plaintes concernant le fait qu'il t'a lâchement abandonnée et qu'il t'a joué un très, très, mauvais tour. Des messages aux alentours de « qu'est-ce que tu fais ? » « tu peux pas être sérieux ! » « tu m'as dit que tu serais là ! » « je me retrouve seule ». Le fait est que tu vois déjà son très grand sourire rayonnant te répondre, un brin de malice dans ses yeux, alors que tes dents grincent légèrement à la vue du membre des Kuso. Il a tout préparé, tu en es presque sûre.

Tu ne sais pas trop ce qui lui a pris d'ailleurs, et tu attends bien qu'il t'en informe par dit-sms, mais pour le moment cela ne fait pas vraiment ton affaire. De plus, tu ne sais pas trop comment te sentir face au fait qu'il ait fait en sorte que vous fassiez une petite escapade, Aiji et toi. Tu n'es plus sûre d'avoir dit à ton meilleur ami la teneur de tes sentiments pour le membre des Kuso, mais cela aurait pu être n'importe qui d'autre, tu ne l'aurais peut-être pas pris beaucoup mieux.

Dans tous les cas, tu es là, plantée sur le pont du bateau, à lever les yeux vers le haut (voir ici marqué Aiji, parce que tu as beau ne même pas être vraiment petite, il est tellement grand que c'est presque comme si tu levais les yeux au ciel). Disons que même si votre relation s'est améliorée ces derniers temps et surtout depuis le break de l'ASE, -depuis que tu as découvert qu'il avait une famille lui aussi, et qu'il était l'aîné, ta vision de lui a quelque peu changé-, il n'en reste pas moins que tu ne le portes pas spécialement dans ton cœur.

Et l'idée de passer une journée avec lui alors que tu n'étais même pas tentée par l'idée de venir dès le départ et que « l'horreur » grandeur nature ne te dit rien. Encore moins devant lui.

Tu passes une main agacée dans tes cheveux, aussi pour masquer le malaise qui se fait perceptible dans le fond de ton ventre, puis plonge ton regard dans celui du garçon qui te fait face, alors que le bateau semble avoir fini par arriver à bon port (bon, bon, la notion est relative).

« Laisse moi deviner, tu t'es aussi fait planter par Chuang Kai ? »


Puis tu regardes d'un œil vide le paysage qui s'offre à toi alors qu'on semble vous presser à sortir du bateau et mettre pied à terre. Ca ne te rassure pas d'autant plus que le ciel au dessus de votre tête se couvre à vu d’œil, et que si cela continue, il va au moins se mettre à bruiner.

Cette journée s'annonce bien, décidément.


_________________
«You've got the best of both worlds. You're the kind of girl who can take down a man, and lift him back up again. You are strong, humble, and your mind is rather reckless. Well I guess it just suggests that this is just what happiness is.» ©
Okada Mitsu
avatar

Avatar : Lee Hyeri
Crédits : Val'
Messages : 67
Rival Since : 04/08/2014
Admin - Idole
Admin - Idole

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Gunkanjima Island : Nakijama Aiji & Okada Mitsu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gunkanjima Island : Nakijama Aiji & Okada Mitsu
» My return is not a surprise × Ft. Okada Mitsu
» GHOST ISLAND
» [Misty Moutain Island] Sauvetage en haute montagne. [Quête]
» The island: Motu Iti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors v.2 : Rival Survival :: VIP Section :: Spécial Halloween-