Partagez | 
 

 Happy Birthday ▬ ft Liu Yu Wan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Happy Birthday ▬ ft Liu Yu Wan   Mar 4 Nov - 6:23

Aujourd’hui était un jour plus que spécial puisque c’était ton anniversaire. Vingt-deux ans et tu étais toujours aussi impatient de voir ce jour arriver, et l’âge ni changerait certainement pas quelque chose. Ton entourage l’avait bien compris, et chacun se démenait avec ses moyens pour te surprendre chaque année. Tu t’étais réveillé ce matin, pas vraiment comme tous les matins, certes tu étais dans les bras de ton chéri, mais à la place d’un coup de pied au derrière, tu avais eu le droit à un réveil en douceur. Le matin c’était toujours assez brouillon, flou et trop rapide pour toi, mais même Kai avait fait attention à ne pas trop te brusquer, et Yu t’avait laissé la salle de bain plus longtemps que d’ordinaire. T’avais sûrement mis un peu plus de temps qu’à l’habitude d’ailleurs, parce que ton petit ami –il fallait insister sur le caractère petit- t’avait donné rendez-vous, et devant votre agence. Cela aurait pu paraître bizarre de te donner rendez-vous ici pour ton anniversaire, mais tu savais que Yu Wan avait une idée derrière la tête. En effet, tu avais pu distinguer le soupçon de fierté dans ses yeux quand il t’avait quitté ce matin. Et même cette manière d’écrire ce texto de rappel sans t’en dire plus, tu savais que ça cachait quelque chose. Ou tu l’espérais, au moins, même si tu essayais de ne pas trop imaginer de choses, tu préférais être surpris, comme toujours.

Il allait être trois heures et tu avais tout fait pour partir à l’heure mais tu étais quand même en retard. Tu laisses s’échapper un « Shit » de tes lèvres avant de te faufiler entre la population pékinoise dans le métro bondé. Que quatre petites stations, moins de dix minutes, ça ne servait à rien d’envoyer un message même si tu sais que ton ami aurait bien aimé en recevoir un, parce que ce n’était pas son genre à lui d’être en retard, pas comme toi. Tu te dépêcherais en sortant c’est pas grave. Le temps te semble encore plus lent que d’habitude, tu regardes les gens collés les uns aux autres, essayant de préserver son espace vital pour ne pas arriver tout transpirant à ton date. Cela faisait peut-être un petit bout de temps que tu étais avec Wan, et encore plus de temps qu’il te connaissait, mais ce n’était pas une raison pour se laisser aller, et pour rien au monde, toi, tu ne le laisserais aller. Tu rougis légèrement, mais n’as pas le temps d’être trop embarrassé non plus car ta station arrive. Une aubaine, t’avais failli être romantique, tout seul en plus.

L’excitation monte et tu te poses un million de question en même temps que tu grimpes les escaliers, tu ne savais pas où tu allais atterrir, mais si tu étais avec Wan, tu dois avouer que tu te laisserais traîner au fin fond du Tibet que tu n’y ferais pas trop attention. C’était peut-être bête mais ça avait toujours été comme ça depuis que vous étiez petits au final, même en étant le plus vieux.

Tu sors enfin de la gare par la sortie que vous aviez l’habitude de prendre pour vous rendre aux studios. Cherchant des yeux le petit brun, tu trébuches sur la dernière marche et entends le petit rire cristallin de ce dernier. Tu tournes la tête et le rejoint à grand pas en lui tapant gentiment l’épaule :

« J’m’excuse d’être en retard, mais c’est pas une raison pour te moquer de moi ! » dis-tu en répondant à son sourire. C’était sûr que tu n’avais pas l’équilibre de ton vis-à-vis... Toi, même sur un trottoir plat tu arrivais à tituber. « Bon alors, tu m'amènes où ? »

_________________
Heng Lu Chen
avatar

Avatar : Park Chanyeol
Crédits : Doresque/drsqe
Messages : 85
Rival Since : 05/08/2014
Performer
Performer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Happy Birthday ▬ ft Liu Yu Wan   Lun 24 Nov - 2:25

Tu savais qu'aujourd'hui, tout devait se dérouler parfaitement, sinon, tout ton plan tombait à l'eau. Et te connaissant, il ne valait mieux pas que quelque chose vienne tout chambouler ou tu risquais bien de tout envoyer promener. Aujourd'hui, c'est un jour spécial et tout doit être parfait.

Aujourd'hui, ton petit ami fête ses vingt-deux et tu as bien l'intention de lui faire une belle surprise et lui offrir une journée mémorable. Enfin, tu espérais vraiment qu'elle le soit. Tu partais déjà avec un point d'avance en sachant que Lu Chen adore les surprises et les cadeaux. Oui, il était parfois pire que tes nièces de dix ans plus jeunes. Mais tu éviterais quand même de lui offrir un diadème, comme tu avais pu le faire pour les filles de tes sœurs, même s'il en serait sûrement très content. Tu avais quand même d'autres choses en tête que de lui offrir un truc en plastique rose. En fait, tu planifiais ça maintenant depuis le mois dernier, depuis ton anniversaire pour être précis.

Tes deux plus grandes sœurs et celle de Lu Chen t'avaient offert un weekend détente dans un centre de thalasso, éloigné du centre de la capital. Tu devais bien avoué qu'au début, tu les avais regardé un peu bizarrement, puis quand elles t'avaient expliqué discrètement qu'il s'agissait d'un séjour pour deux, tu avais un peu mieux saisit leur intention. Elles te l'avaient offert pour Lu Chen et toi. C'est pourquoi la sœur de Chen avait aussi participé au cadeau. Et tu avais trouvé que le meilleur moment pour en profiter serait au moment son anniversaire. Voilà pourquoi tu t'étais levée de bonne heure ce matin-là.

A minuit pile, tout le monde s'était précipité sur lui pour lui souhaiter un bon anniversaire et vous aviez improvisé une petite fête, lui faisant souffler ses bougies comme un grand garçon. A tour de rôle, ils lui avaient tous offert un petit cadeau, sachant à quel point il adorait en recevoir (bien qu'il était toujours en train de dire « c'est l'intention qui compte ! »). Au moment de lui donner le tien, tu lui avais clairement dit que s'il le voulait, il fallait qu'il te rejoigne à 15 heures devant votre agence et qu'il ne l'aurait pas autrement. Tu savais que ça avait attisé sa curiosité et tant mieux, sinon, il n'aurait probablement voulu bouger. Tu lui souhaites une dernière fois un joyeux anniversaire avant de l'embrasser et te laisser bercer dans ses bras.

En milieu de matinée, tu t’éclipses discrètement, le laissant dormir tranquillement tandis que tu files te préparer pour cette journée. Tu as tout prévu, du début à la fin et il ne manque plus que Chen pour que la liste soit complète. Tu rejoins ta sœur dans un restaurant, histoire de passer un peu de temps avec elle avant de partir tout le weekend. Elle doit lire sur ton visage l'excitation et aussi, l'appréhension. Tu te demandes si tout se passera bien et surtout s'il appréciera ton cadeau. Tu espères aussi qu'il sera à l'heure. Mais juste pour être sûr, tu lui envoies un message pour lui rappeler le lieu du rendez-vous et l'heure.

Quinze heures approche et tu te rends donc devant votre agence, un taxi garé devant avec vos sacs de voyage déjà dans le coffre, attend patiemment. Le chauffeur a été compréhensible, en lui disant que ton ami serait probablement en retard de quelques minutes. A force, tu le connaissais Lu Chen. Il avait sûrement tenu à se préparer parfaitement des pieds à la tête, même si toi, tu ne tiendrais pas rigueur à sa tenue. Mais bon, tu avais quand même fait un effort pour l'occasion, abandonnant tes pulls pour quelque chose de plus classe. Tu n'avais pas l'habitude de te mettre sur ton 31 parce que, tu n'en voyais pas l'utilité, surtout que la plupart du temps, tu étais soit à la fac, soit sur ton skate ou soit en studio pour répéter alors autant dire que tu préférais porter ton bon vieux jeans avec un gilet confortable et ta paire de converses.

Enfin les baskets, tu les avais aux pieds en ce moment-même. T'avais quand même pris la peine de les astiquer, histoire de leur rendre un peu de leur jeunesse perdue. Mais Chen savait mieux que quiconque que tu avais beaucoup de mal à enfiler autre chose alors, ça ne le choquerait pas. Et puis quand bien même ce serait le cas, il ne passerait pas la journée à regarder tes pieds. Tu voulais bien admettre que tu n'étais pas très grand (enfin c'était surtout les autres qui étaient trop grands), mais de là à ce qu'il ait à baisser la tête à 90° pour te regarder dans les yeux, fallait pas exagérer non plus ! Lui et les autres membres savaient bien que s'ils se risquaient à plaisanter avec ça, tu n'étais jamais loin pour répliquer. Et la plupart du temps, pas dans la douceur. Ça n'avait jamais été ton fort.

Ça et la patience. Mais aujourd'hui était différent alors, tu pouvais bien faire un effort. Mais quand ta montre affiche quinze heures dix et aucun message de ton ami, un long soupir s'échappe de tes lèvres. Du Chen tout craché, tu avais raison. Tu devrais être habitué depuis le temps, mais il fallait croire que non. Tu te rappelles tous les matins où tu l'avais attendu devant la porte de votre chambre pour partir au lycée et vu que vous étiez dans le même, il aurait été stupide de ne pas faire le chemin ensemble. Souvent, tu le menaçais de partir sans lui et tant pis pour lui. Et dans ces moments-là, tu savais qu'il te maudissait, les dents serrées alors qu'il enfilait ses chaussures, la cravate pendante autour de son cou. Et bien sur toi, ça ne pouvait que te faire rire. Contrairement à ton camarade, tu ne prêtais pas vraiment attention à ta tenue alors tu te fichais bien de savoir si ton nœud était de travers ou si ta chemise n'était pas bien rentrée dans ton pantalon.

Mais tu ne pouvais pas trop partir sans lui puisque tout ça, c'était pour lui et tu te voyais mal y aller seul, encore moins d'expliquer à tes sœurs et à celle de Chen que tu l'avais abandonné sur le trottoir. Tu vois une nouvelle vague humaine s'échapper de la bouche de métro, toujours le pas pressé et tu essaies de repérer une grande girafe au milieu de cette marée. L'avantage avec la grande taille de ton copain, c'est qu'au moins, tu pouvais le repérer de loin. Et justement, tu repères sa tête d'hébété  alors qu'il manque de se rétamer juste devant toi, lui ne t'ayant toujours pas remarquer jusqu'à ce que tu te moques de lui. Ensemble ou non, tu ne t'en privais jamais.

Il s'excuse avec une légère tape sur ton épaule tandis qu'il te dit de ne pas se moquer lui avant qu'il enchaîne direct et te demande où tu l'emmènes. Le coin de ta bouche s'étire en guise de réponse. Comme si tu allais lui dévoiler ne serait-ce qu'un seul indice. « Tu verras quand on y sera » et sur ce, tu lui fais signe de te suivre jusqu'au taxi. « Montes » dis-tu tout en le poussant légèrement pour qu'il se presse. On pourrait presque croire que tu étais en train de le kidnapper. Presque. Ce n'est pas comme si tu l'avais bâillonné de la tête aux pieds et enfermé dans le coffre. Tu as pensé à lui bander les yeux, histoire que les panneaux lui indiquent la route que vous étiez sur le point de prendre, mais tu aurais paru encore plus suspect que tu ne pouvais l'être à ce moment même.

Tu indiques au chauffeur que vous étiez prêts à partir avant de t'installer comme si de rien était dans ton siège, un grand sourire aux lèvres. Tu vois Chen du coin de l’œil, jouer avec la ceinture. Tu sais qu'il meurt d'envie que tu lui déballes tout, mais tu savais très bien tenir ta langue et ce n'est sûrement pas dans un endroit pareil qu'il pourrait te faire du chantage. Et jouer aux charades ne l'avancerait pas plus que ça, tu répondrais « No » à toutes ses propositions. Tu lui tapotes le genou avant de déclarer : « Je ne vais rien te dire. Absolument rien. Sauf qu'on y sera dans une heure ». Tu presses une dernière fois sa jambe avant de retirer ta main et de te tourner vers le paysage, qui pour le moment, ne t'offre que les ruelles de Beijing. Mais tu sais que bientôt, ce sera totalement différent, alors tu prends ton mal en patience et tu essaies d'oublier un peu ta nervosité. Tu n'as qu'une hâte, découvrir la tête de Chen lorsqu'il découvrira enfin la surprise, en espérant que ça lui plaise.

_________________
My heart's a stereo, it beats for you so listen close, hear my thoughts in every note. Make me your radio and turn me up when you feel low, this melody was meant for you. Just sing along to my stereo. If I could only find a note to make you understand, I'd sing it softly in your ear and grab you by the hand. Just keep it stuck inside your head, like your favorite tune and know my heart's a stereo that only plays for you.

(c) crackle bones
Liu Yu Wan
avatar

Avatar : Do Kyung Soo - D.O [EXO]
Crédits : ELLE Magazine - 나는; celestyeol - kyungsooahh
Messages : 209
Rival Since : 29/07/2014
Performer
Performer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Happy Birthday ▬ ft Liu Yu Wan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 19 mai 1962: Happy Birthday to you mister president...
» ♪ Happy Birthday Sir ♪
» Happy birthday my love, from mum xx
» Happy birthday Mona and Rainer ♫♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors v.2 : Rival Survival :: China - Beijing :: Autres lieux :: Beijing-