Partagez | 
 

 Badoum! Badoum! Badoum! ⌁ ft Yamada Fuuko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Badoum! Badoum! Badoum! ⌁ ft Yamada Fuuko   Jeu 11 Déc - 22:59

Il fait un soleil particulièrement rayonnant aujourd'hui, mais nuage noir au tableau, c'est la graduation des sempais aujourd'hui. Pas que tu parles à beaucoup d'entre eux en réalité, mais n'empêche que… ça te serre le cœur de savoir qu'Elle s'en va et que tu ne la verras plus tous les jours comme avant. Elle c'est Yamada-sempai. Pour être honnête, on ne peut pas dire que vous soyiez si proches l'un de l'autre, mais même si elle est plus vieille que toi de quelques années, tu n'as pas pu t'empêcher de tomber sous son charme. Tu lui vois toutes les qualités du monde. Toutefois, ton seul problème c'est que dès qu'elle t'adresse la parole, tu te mets à bégayer et bafouiller comme un idiot, alors tu essaies de la fuir un peu : à force tu t'es lassé de t'humilier devant elle et de rougir jusqu'à prendre la couleur d'une tomate. Mais voilà, même si tu ne lui es pas très proche et que tu ne lui adresse à peine la parole, ton cœur se fend en deux à l'idée qu'elle sera encore plus hors de portée qu'avant. C'est décourageant et déprimant. Tu as d'ailleurs passé toute la journée à soupirer, n'écoutant pas en cours et faisant fuir tes rares copains qui ne trouvaient plus aucun intérêt à te parler vu ton état de larve ambulant. Lorsque la dernière cloche retentit, tu te lève comme un automate pour participer à la cérémonie de graduation, comme tous les autres élèves, un soldat de bois dans la masse. Comment pourrait-elle penser à toi dans toute cette agitation, d'autant que tu te doutes bien qu'elle ne connaît même pas ton nom. C'est quelque chose qui te déprime au plus haut point. Tu sais bien que de toute façon, tu n'aurais jamais eu ta chance, un garçon comme toi ne sera jamais assez bien, mais c'est déprimant juste d'y penser.

Après la cérémonie, tu restes tout de même sur le campus en attendant la soirée parce qu'il y a la fête de fin d'année et tu as promis à tes amis que tu irais avec eux. En attendant, tu restes assis en silence sur ton banc, espérant profiter un peu du soleil. Ça ne t'arrive pas souvent avec tes entraînements à l'agence, tu es assez occupé il faut l'admettre. Assis sur ton banc en plein milieu de la cour scolaire, tu rejettes la tête en arrière, laissant l'astre céleste griller un peu ton visage. Quelle douce chaleur. Tu aurais bien aimé que Yamada-sempai soit là pour en profiter avec toi. Si tu étais un peu moins gêné, tu oserais lui demander son numéro de portable, mais ce n'est qu'hypothèse. Jamais tu n'oserais, d'autant qu'elle refuserait sûrement de toute façon. Après tout, ce n'est pas comme si vous étiez vraiment proches. Des garçons, elle en a des tonnes à ses pieds et des bien mieux que toi, c'est ce que tu te dis fréquemment pour te consoler.

Tu sursautes quand tu sens quelqu'un s'asseoir sur le banc à tes côtés et ouvres les yeux. C'est elle!

« EEEH!? Sempai!? »

_________________
Li Hatsuharu
avatar

Avatar : Im Siwan
Crédits : Mr Poulpe & [url=http://crisschele.tumblr.com/]Ying[/url]
Messages : 87
Rival Since : 05/08/2014
Admin - Citoyen
Admin - Citoyen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Badoum! Badoum! Badoum! ⌁ ft Yamada Fuuko   Dim 21 Déc - 22:38

Mon dernier jour au lycée. Ça y est, c'est enfin arrivé. Après trois ans, mes jours de lycéenne venaient de prendre fin et ce, trop rapidement. Ces années étaient passées à une telle allure que j'avais encore l'impression en levant ce matin, qu'il me restait encore un certain temps à rester assise sur les chaises de l'école, à repasser mon uniforme pour qu'il soit impec' le lendemain matin, à rejoindre Misa-chan et Naoki-kun au coin de la rue pour nous rendre tous ensembles au lycée. Et pourtant, tout est bel et bien fini.

En fin de matinée, j'avais reçu mon diplôme devant tous les élèves et les parents de tous les futurs diplômés. Papa, Maman et même Nii-chan, étaient venus. Avec l'université, il n'avait pratiquement plus le temps de rien, mais pour sa petite sœur adorée, il avait décidé de louper quelques cours et de venir assister à ma remise de diplômes. J'ai sauté de joie en le voyant dans le public à côté de Maman parce que, jusqu'au dernier moment, il m'avait fait croire qu'il ne pourrait pas venir. Ah ce frangin !

Alors j'ai récupéré mon diplôme et une fois descendue de l'estrade, j'ai couru vers ma famille pour leurs faire un énorme câlin. Et à ce moment-là, je me suis effondrée dans les bras de mon père. Je suis devenue une vraie fontaine, incapable de m'arrêter de pleurer, quand bien même ma mère tentait de me calmer et que mon frère cherchait toutes les blagues les plus pourries au monde pour me faire rire. Yoru, mon meilleur ami, essaie lui aussi de me faire sourire, mais je dois bien avoir l'air ridicule et dans un état pitoyable, une grande asperge comme moi qui pleure à grosses larmes et qui rigole en même temps. Mais la seconde d'après, je vois Misa-chan qui fonce vers moi, plutôt sur moi, un peu comme une voiture qui vous percute de plein fouet. Sauf que là, c'est le genre de collision qu'on aime recevoir dans les moments comme ça. Et à entendre les gros sanglots qui s'échappe de sa gorge, je ne suis pas la seule à être affectée par la fin de nos années de lycée.

Non, absolument pas la seule. C'est au tour de Naoki-kun de venir vers nous, les yeux tous bouffis et rouges, les larmes dévalant encore ses joues rebondies. Personne ne nous avait jamais dit que quitter le lycée serait aussi difficile et même si on allait se revoir, ce ne serait plus du tout la même chose. J'irai dans une université différente de celle de Nao-kun et de Misa-chan, tous les deux se dirigeant vers la médecine tandis que je serais plongée H24 dans ma boîte à outils. Bien sûr que j'avais hâte, la mécanique, c'est toute ma vie, je baigne dedans depuis que je porte des couches. Mais pour le moment, je suis bien décidée à profiter encore un peu de ma vie de lycéenne.

Après avoir dit à tous mes proches que j'avais envie de faire un petit tour seule, j'entrepris une dernière ballade dans le bâtiment. Je regardais les salles de classe une par une, me remémorant les bons souvenirs, puis j'allais dans la salle du club de maths, là où j'avais passé les meilleurs moments de ma scolarité, avant de finir dans la cour extérieure, le soleil rayonnant. Ah, ça fait un bien fou ! Je me mettrais presque à danser, mais je pense que je me suis assez ridiculisée pour recommencer lors de mon dernier jour. Je me contente de marcher, ce sera toujours moins risqué. Surtout que je ne suis pas seule.

Au fur et à mesure que je m'approche de la personne du banc, je me rends compte que ce n'est pas une tête inconnue. Ce n'est pas un dernière année, mais un junior. Je me rapproche encore et... oh mais, c'est Haru-kun ! Je me précipite vers lui et m'assieds à côté de lui avec un grand sourire. Oh le pauvre, je crois que je lui ai fait peur... Je le vois qui sursaute puis fait de grands yeux comme s'il venait de voir un fantôme.

« Désolée de t'avoir fait peur Haru-kun ! ». Haru-kun est plus jeune que moi et il est incroyablement adorable. A chaque fois que je le vois, j'ai juste envie de lui pincer les joues ou de lui faire un gros câlin, mais je me retiens, j'ai pas envie de le traumatiser le pauvre, déjà que j'ai l'air de l'intimider. Ça doit être la taille...

« Qu'est-ce que tu fais ici tout seul ? T'as perdu tes amis ? ». On ne se parle pas très souvent, mais ça n'empêche pas que je l'apprécie vraiment. On a été dans la même équipe lors des rencontres sportives cette année et on s'est super bien amusé ! Il a surtout pris grand soin de tout le monde, en apportant des bouteilles d'eau aux plus vieux. Et grâce à lui, on a pu gagner la dernière épreuve.

« Au fait, tu vas à la fête de fin d'année ce soir ? » lui demandais-je avec un grand sourire.

_________________


« oh baby hold me like it's the last time »
How did it come so fast ? This is our last night, but it’s late and I’m tryin' not to sleep, cuz I know, when I wake I will have to slip away. And when the daylight comes I’ll have to go but, tonight I’m gonna hold you so close. Cuz in the daylight, we’ll be on our own but, tonight I need to hold you so close.
Yamada Fuuko
avatar

Avatar : Lee Sung Kyung
Crédits : 나는; biblee ♔ - myuubang
Messages : 64
Rival Since : 15/11/2014
Trainee
Trainee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Badoum! Badoum! Badoum! ⌁ ft Yamada Fuuko   Jeu 15 Jan - 3:20

Forcément, les battements de ton cœur redoublent en intensité.  Non seulement Yamada-sempai s'est assise près de toi, mais en plus elle te parle.  Tu sens le rouge te monter aux joues et un bourdonnement sourd bouche tes oreilles, tellement tu es nerveux d'être si près d'elle.  Tu aimerais avoir l'air un peu plus homme et mature devant elle, mais c'est une chose complètement impossible.  C'est quelqu'un qui te fait perdre tous tes moyens en un seul coup d'oeil.  Tu ne sais plus trop comment tu es tombé amoureux d'elle, probablement au premier coup d'oeil, comme un genre de coup de foudre.  Toi qui voulais profiter de ta vie de lycéen pour mûrir et t'épanouir en trouvant peut-être une petite amie… tes chances sont maintenant nettement réduites, cela va s'en dire.  Parce que voilà, même si tu avais une petite chance de lui plaire, tu ne parviens même pas à comprendre tout à fait ce qu'elle te dit parce que les pulsations de ton cœur sont trop bruyantes et distraient ton attention de ses propos tellement tu crains qu'elle ne s'en rende compte.  Et tu es tellement gêné que tu n'oses même pas essayer de lire sur ses lèvres, de crainte qu'elle ne te prenne pour un pervers.  Tu envies l'assurance de ton frère, Chuangkai, dans ces situations parce qu'il semble tellement à l'aise avec tout le monde.  Si c'était lui, il aurait sûrement toutes ces chances, contrairement à un avorton comme toi.

« Ah euh… »  Tu hoches la tête, rougissant de plus belle, pire qu'une jeune vierge.  C'est vrai, tes amis t'ont abandonné, mais en réalité tu viens simplement de le remarquer.  Du coup on peut dire que tu les as perdu dans la foule.  D'autant qu'ayant plus d'aptitudes sociales que toi, ils sont sûrement allés dire adieu à certains de leurs amis plus âgés.  Peut-être offrir leur bouton de chemise à quelqu'un de cher à leur cœur, bien que ça ne soit pas aux premières années de le faire.

« Ah… euh… non je… euh… oui.. euh… je serai là. »

Si tu pouvais tu te donnerais quelques baffes tellement tu te sens ridicule.  Ou même tu essaierais de t'enfuir.  Seulement, c'est une mauvaise idée.  Puis une partie de toi souhaite rester encore un peu près d'elle pendant que c'est encore possible, même si tu dois accumuler situation humiliante sur situation humiliante.

« Ah euhm… félicitations.  Diplôme. »

Bonjour l'homme des cavernes oui.  Tu baisses la tête et donnes de petits coups de pied dans l'herbe, te collant à l'extrémité du banc.  On ne sait jamais peut-être que ta bêtise est contagieuse et tu ne voudrais pas l'infecter en te tenant trop près d'elle.  Et puis, juste le fait qu'elle soit assise près de toi te donne des frissons tellement tu es tendu.

« Désolé… je ne suis pas de très bonne compagnie, » réussis-tu à bafouiller de façon plus ou moins claire puisque tu t'es enfargé dans presque tous les mots.  Tu laisses échapper un long soupir de découragement.  Tu te rappelles cette série que tu écoutais avec ta mère.  La fille était amoureuse d'un garçon très populaire, très intelligent.  Elle était plutôt stupide, mais courageuse.  Tu aurais aimé avoir ce même courage d'avouer tes sentiments et d'affronter directement la réponse.  Comme elle, mais c'est impossible pour toi.  Tu te grattes la tête, bien embêté par tout ça.  Tu as peur que ton comportement étranger la fasse partir alors que même si une partie de toi le souhaiterais, tu n'en as pas particulièrement envie.

_________________
Li Hatsuharu
avatar

Avatar : Im Siwan
Crédits : Mr Poulpe & [url=http://crisschele.tumblr.com/]Ying[/url]
Messages : 87
Rival Since : 05/08/2014
Admin - Citoyen
Admin - Citoyen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Badoum! Badoum! Badoum! ⌁ ft Yamada Fuuko   Sam 31 Jan - 2:54

C'est fou ce qu'il est adorable. Il n'a rien à voir avec son frère que j'ai croisé plusieurs fois dans les couloirs du lycée. Un grand type assez farfelu et qu'on entendait à des kilomètres à la ronde. En certains points, on se ressemblait pas mal, si ce n'est qu'il est un garçon. Mais je préfère de loin son petit frère, il est tellement mignon. Je le croquerais presque ! Le pauvre, s'il m'entendait, il prendrait ses jambes à son cou pour s'enfuir loin de moi. Mais je me demande pourquoi il n'a pas de copine, je suis sûre qu'il ferait un petit ami formidable !

Mais à le voir bafouiller comme ça, il me fait un peu de peine. Je ne pensais pas avoir l'air aussi intimidante... Ou peut-être qu'il a simplement du mal à parler avec des personnes plus âgées que lui. Mine de rien, être timide faisait parti de son charme, ça plaisait à pas mal de filles. Comme à Misa-chan qui avait essayé de lui déclarer sa flamme avant que la pauvre ne glisse sur une flaque d'eau avant même qu'elle puisse le rattraper. J'avoue, j'ai rigolé. Un peu trop même. J'en avais eu mal au ventre pour le reste de la journée et Misa-chan avait sûrement connu la plus grosse honte de toute sa vie. C'est avec de tels souvenirs que je me rends compte que le lycée va vraiment me manquer.

Heureusement que le lycée organisait une fête de fin d'année avec tout le monde. Peut-être que je devrais proposer à Haru de venir avec moi, il a l'air d'avoir été abandonné par ses copains et j'avais pas envie de le laisser tout seul.

J'étais sur le point de lui proposer quand je l'entends -faiblement- articuler ce que j'entends comme étant des félicitations pour avoir décrocher mon diplôme. Je ris tellement il est adorable.

« Merci Haru-kun ! Après ce sera ton tour, mais en attendant, profites bien de tes années de lycée, elle passe plus vite qu'on ne le pense. Ça va me manquer tout ça... ». J'étire mes jambes devant moi en me laissant aller contre le dossier du banc, le soleil chatouillant mon visage. J'ai l'impression de vivre mes derniers instants d'insouciance, comme si, au moment où je franchirais une dernière le portail du lycée, mon adolescence se terminerait. D'un coup. C'est pour ça que j'ai bien l'intention d'en profiter une dernière fois !

A côté de moi, je sens Haru-kun s'écarter et marmonner dans sa barbe, mais je réussis tout de même à comprendre ce qu'il me dit.

« Si c'était le cas, tu penses que je serais encore là avec toi? » lui dis-je en rigolant légèrement. Je me tourne un peu vers lui et lui prend la main. « Allez viens, la fête va bientôt commencer ! Ça te dit qu'on d'y aller avec moi? Après ça, on aura plus trop l'occasion de se voir malheureusement, c'est dommage... ».

Je décide de me lever tout le tirant du banc et je rigole quand je vois la différence de taille. J'ai toujours été plus grande que lui, que la majorité des gens de ce lycée, parfois même des profs. Avant, ça me peinait. Maintenant, j'en suis juste fière.

« En route Haru-kun ! »

_________________


« oh baby hold me like it's the last time »
How did it come so fast ? This is our last night, but it’s late and I’m tryin' not to sleep, cuz I know, when I wake I will have to slip away. And when the daylight comes I’ll have to go but, tonight I’m gonna hold you so close. Cuz in the daylight, we’ll be on our own but, tonight I need to hold you so close.
Yamada Fuuko
avatar

Avatar : Lee Sung Kyung
Crédits : 나는; biblee ♔ - myuubang
Messages : 64
Rival Since : 15/11/2014
Trainee
Trainee

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Badoum! Badoum! Badoum! ⌁ ft Yamada Fuuko   Ven 6 Fév - 0:46

Tu souris avec timidité quand elle se montre pleine de bonnes attentions envers toi. C'est que ça te fait plaisir te faire distinguer par la fille qui te plaît, même si ce n'est que pour quelques secondes. Tu sais très bien que ta compagnie peut être ennuyante à cause de ta timidité. D'autant plus que tu es plutôt taciturne en sa présence, pour la seule raison qu'elle te fait trop d'effet. Forcément, c'est peut-être différent de l'amour véritable, au sens que tu l'as toujours admiré de loin sans jamais réellement apprendre à la connaître. Tu en as eu le désir, très certainement, mais pas vraiment l'occasion. De toute façon pourquoi voudrait-elle agir ainsi de toute façon. Tu n'es qu'un gamin comparé à elle, et réellement petit de surcroît. Rien ne t'aurait emmené à flasher sur une fille de son âge et son allure normalement, mais c'est sûrement cette gentillesse qui t'a fait flancher. Sans lui avoir réellement beaucoup parlé, chaque rencontre avec elle, elle avait toujours quelque chose de gentil à t'adresser. Pour un garçon timide et aussi peu sûr de lui-même que toi, c'est quelque chose qui compte pour beaucoup. Tu as senti de l'encouragement de sa part lors de cette fête sportive, ce qui t'as permis de croire en toi et de remporter quelques épreuves.

« Allez viens, la fête va bientôt commencer ! Ça te dit qu'on d'y aller avec moi? Après ça, on aura plus trop l'occasion de se voir malheureusement, c'est dommage... »

Les mots résonnent drôlement dans ta tête. Est-ce qu'elle vient vraiment de t'inviter à aller à la fête avec toi? Tout à coup, tes espoirs augmentent et tu songes que… peut-être a-t-elle réalisé tes sentiments et peut-être qu'elle les partage elle aussi? Une espèce d'euphorie te monte à la tête tandis que tu esquisses un timide sourire en réponse, cette idée te réchauffant le cœur. Puis la réalité te revient comme un boomerang : à quoi est-ce que tu pensais? C'est forcément ton imagination qui s'est un peu trop emportée. Pourquoi Yamada-san ressentirait pour toi autre chose que de l'amitié. C'est simplement parce qu'elle est très gentille qu'elle te l'a proposé, rien de plus. Une fois de plus tu te sens vraiment idiot devant elle. Pourquoi tant d'espoirs aussi facilement soulevés? Éprouver de la gentillesse et de l'amitié pour quelqu'un c'est chose normale. Tu n'as pas le temps de soupirer qu'elle te tire déjà par la main, ne sachant aucunement les souffrances qu'elle t'impose en était si aimable avec toi.

Tu décides de ne pas t'apitoyer sur ton sort et de voir les choses positivement : c'est la dernière soirée que tu pourras passé avec elle, il faut que tu en profites au maximum, surtout si elle-même est prête à t'accorder du temps. C'est même une chance après tout ce temps de pouvoir avoir un peu de son attention, même si ce n'est pas exactement celle que tu souhaiterais qu'elle te manifeste. C'est déjà beaucoup plus que tu ne le mérites même, en toute honnêteté. Un sourire attendri passe sur tes lèvres : elle est mignonne en son genre.

« Pas si vite sempai! Sempai à de longues jambes, mais les miennes sont plus petites! » t'exclames tu en riant. En effet, tu dois marcher rapidement pour suivre son rythme de marche. Vous feriez un couple drôlement assorti avec cette différence de taille.

Tu la suis docilement, en essayant de soutenir son rythme de marche le mieux que tu peux. Après tout on ne peut pas faire de miracle. Au bout d'un moment, tu oses lui adresser la parole pour lui exprimer une part de tes sentiments.

« Hm, sempai? Merci pour ces derniers mois. On ne s'est pas souvent parlé, mais chaque fois j'ai été touché par la gentillesse de sempai. »

Tu rougis brusquement un peu plus que tu ne l'aurais cru et pour cacher ton trouble, tu repères un stand de barbe à papa que tu pointes du doigt.

« Je vais aller chercher ça, pour exprimer ma gratitude. »

Tu te sauves rapidement en courant vers le marchand à qui tu comptes bien acheter un cornet pour ton ainée.

_________________
Li Hatsuharu
avatar

Avatar : Im Siwan
Crédits : Mr Poulpe & [url=http://crisschele.tumblr.com/]Ying[/url]
Messages : 87
Rival Since : 05/08/2014
Admin - Citoyen
Admin - Citoyen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Badoum! Badoum! Badoum! ⌁ ft Yamada Fuuko   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Badoum! Badoum! Badoum! ⌁ ft Yamada Fuuko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Badoum! Badoum! Badoum! ⌁ ft Yamada Fuuko
» Badoum, badoum
» [Validée]Gingi yamada
» shinobu-yamada
» L'héritage du clan Yamada (PV Sento)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind Closed Doors v.2 : Rival Survival :: VIP Section :: Time travel :: Flashback-